Cancer du sein : un traitement prometteur à base de venin d'abeille en cours de développement

Cancer du sein : un traitement prometteur à base de venin d'abeille en cours de développement

Publié le 08/09/2020 à 13:58 - Mise à jour le 09/09/2020 à 10:10
© Pascal GUYOT / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Le venin d’abeille pourrait permettre de traiter certains cancers du sein particulièrement agressifs. Une équipe australienne explore cette piste inédite et montre que les abeilles auraient encore plus de pouvoir que nous le soupçonnons déjà.

Et si l’abeille n’avait pas encore révélé tout son potentiel bienfaisant ? Des chercheurs australiens affirment en effet que leur venin possède des propriétés qui permettent de détruire les cellules malignes de certains types de cancer du sein, particulièrement agressifs. Ils évoquent notamment une nouvelle piste de traitement contre les cancers dits « triple négatif ». Ce type de cancer, qui concernerait 15% des malades, touche souvent des femmes plus jeunes et aurait des origines héréditaires.

Cette substance, c’est la mélittine, l’un des principaux composants du venin de l’abeille, responsable de la douleur lorsque l’on se fait piquer. Selon l’étude publiée mardi 1er septembre dans la revue Nature, le produit a parfois permis d’éliminer la totalité d’une tumeur en seulement une heure. Comment ? Grâce à sa capacité à perforer la cellule et à y pénétrer pour la tuer.

La substance permettrait également de renforcer l’efficacité des chimiothérapies, en neutralisant les marqueurs signalétiques chimiques des cellules cancéreuses et en évitant ainsi la multiplication de celles-ci.

Cette étude a pour l’heure été menée sur des souris, et le venin été prélevé sur des abeilles préalablement endormies. Si la mélittine n’a semble-t-il pas entraîné de dommages sur les cellules saines, les chercheurs doivent encore déterminer à quelle concentration le venin d’abeille peut être utilisé sans entraîner de dégâts collatéraux sur le corps humain. Des essais cliniques pourraient bientôt être menés.

A lire aussi : Boire du lait de vache augmente-t-il vraiment le risque de cancer du sein ?

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


La mélittine est l'un des principaux composants du venin de l'abeille

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-