Cancer: les plus de 75 ans diagnostiqués trop tardivement

Cancer: les plus de 75 ans diagnostiqués trop tardivement

Publié le :

Vendredi 09 Juin 2017 - 16:01

Mise à jour :

Vendredi 09 Juin 2017 - 16:27
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un rapport publié par la Ligue contre le cancer jeudi affirme que les personnes âgées de 75 ans ou plus tardent à être dépistées. Le document met en garde cette population qui consulterait trop tardivement leur médecin. De plus, à leurs âges, certains cancers ne sont plus diagnostiqués et les traitements ne sont pas tous adaptés.

La Ligue contre le cancer a publié jeudi 8 le sixième rapport de l'Observatoire sociétal des cancers. Dans le document, il est écrit que plus d'un cancer sur trois touche des personnes de 75 ans ou plus. Pourtant cette tranche d'âge est encore trop souvent diagnostiquée tardivement.

Le plus souvent, ces personnes tardent à consulter leurs médecins car elles pensent souvent que leurs maux sont dus à leur âge. En outre, les dépistages des cancers du sein et du côlon ne sont plus proposés à partir de 75 ans. Diagnostiqué tard, un cancer est plus difficile à soigner et nécessite des traitements plus lourds.

Face à ces dangers, la Ligue contre le cancer propose de mettre en place une consultation spécifique pour les patients avant 75 ans. Celle-ci permettrait de faire le point sur leur état de santé et de diagnostiquer plus précocement des possibles cancers. Ensuite l'organisation voudrait instaurer l'envoi récurent de lettres, prévenant les personnes qu'après 75 ans, il n'est plus possible de subir un dépistage du cancer du sein ou du côlon. L'association veut aussi permettre aux seniors atteints de cette maladie d'avoir des traitements adaptés.

En effet, la majorité des traitements proposés pour soigner les cancers ne conviennent pas à des personnes d'un certain âge et dont l'état de santé n'est pas bon. Pour la Ligue contre le cancer, il faut aussi promouvoir des solutions d'hébergements non médicalisés pour les personnes habitant loin des hôpitaux, pour qu'ainsi elles se fassent soigner tout en gardant un certain confort de vie.

Les personnes de plus de 75 ans se font souvent dépister tardivement.


Commentaires

-