Cancer: les plus de 75 ans diagnostiqués trop tardivement

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Cancer: les plus de 75 ans diagnostiqués trop tardivement

Publié le 09/06/2017 à 16:01 - Mise à jour à 16:27
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un rapport publié par la Ligue contre le cancer jeudi affirme que les personnes âgées de 75 ans ou plus tardent à être dépistées. Le document met en garde cette population qui consulterait trop tardivement leur médecin. De plus, à leurs âges, certains cancers ne sont plus diagnostiqués et les traitements ne sont pas tous adaptés.

La Ligue contre le cancer a publié jeudi 8 le sixième rapport de l'Observatoire sociétal des cancers. Dans le document, il est écrit que plus d'un cancer sur trois touche des personnes de 75 ans ou plus. Pourtant cette tranche d'âge est encore trop souvent diagnostiquée tardivement.

Le plus souvent, ces personnes tardent à consulter leurs médecins car elles pensent souvent que leurs maux sont dus à leur âge. En outre, les dépistages des cancers du sein et du côlon ne sont plus proposés à partir de 75 ans. Diagnostiqué tard, un cancer est plus difficile à soigner et nécessite des traitements plus lourds.

Face à ces dangers, la Ligue contre le cancer propose de mettre en place une consultation spécifique pour les patients avant 75 ans. Celle-ci permettrait de faire le point sur leur état de santé et de diagnostiquer plus précocement des possibles cancers. Ensuite l'organisation voudrait instaurer l'envoi récurent de lettres, prévenant les personnes qu'après 75 ans, il n'est plus possible de subir un dépistage du cancer du sein ou du côlon. L'association veut aussi permettre aux seniors atteints de cette maladie d'avoir des traitements adaptés.

En effet, la majorité des traitements proposés pour soigner les cancers ne conviennent pas à des personnes d'un certain âge et dont l'état de santé n'est pas bon. Pour la Ligue contre le cancer, il faut aussi promouvoir des solutions d'hébergements non médicalisés pour les personnes habitant loin des hôpitaux, pour qu'ainsi elles se fassent soigner tout en gardant un certain confort de vie.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les personnes de plus de 75 ans se font souvent dépister tardivement.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-