Cancer: les séniors ne doivent pas négliger les sinusites chroniques

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Cancer: les séniors ne doivent pas négliger les sinusites chroniques

Publié le 13/09/2016 à 15:47 - Mise à jour à 16:02
©United States CDCP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Selon une nouvelle étude américaine, les sinusites prolongées seraient à l'origine d'inflammations multiples et d'une immunodéficience chez les plus de 65 ans, favorisant ainsi le risque de développer un cancer du cou et de la tête.

Les séniors souffrant de sinusites prolongées auraient plus de risques que les autres de développer un cancer du cou et de la tête. C'est en tout cas ce suggère une étude menée par des chercheurs américains du National Cancer Institute de Bethesda (Maryland). Selon leurs conclusions, publiées jeudi 8 dans la revue scientifique JAMA Otolaryngology, la sinusite chronique (toujours non-guérie après 12 semaines de traitement) peut engendrer chez les plus de 65 ans des inflammations multiples et une immunodéficience (déficit du système immunitaire), ouvrant la voie à l'apparition de certains types de cancers.

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont analysé les données de santé d'1,5 millions d'Américains de plus de 65 ans, collectées entre 2004 et 2011. Les chercheurs ont alors établi un lien entre la sinusite chronique et trois sous-types de cancers de la tête et du cou: le cancer du nasopharynx, le cancer de l'oropharynx lié au papillomavirus humain ainsi que le cancer des fosses nasales et des sinus paranasaux.

Toutefois, les chercheurs se veulent rassurants: "malgré le fait que les personnes atteintes de sinusite chronique ont un risque accru de certains sous-types de cancers du cou et de la tête, le risque absolu de ces cancers est faible" , ont-ils expliqué précisant au passage qu'il est important de diagnostiquer et de traiter le plus tôt possible la sinusite. Concrètement, le risque de développer une tumeur est diminué si le diagnostic de la sinusite chronique est établi un an maximum après son apparition.

En règle générale, on suspecte l'existence d'un cancer de la tête et du cou en présence de symptômes tels qu'une grosseur dans le cou, une langue douloureuse, des saignements, des taches blanches ou rouges dans la bouche, des maux de gorge, une déglutition douloureuse, un enrouement persistant ou encore le nez bouché d'un côté et/ou des saignements dans le nez, notamment s'ils persistent plus de trois semaines.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Une inflammation chronique du sinus accroit les risques de développer certains types de cancer chez les personnes âgées.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-