Cancers: une nouvelle campagne de prévention réalisée sur le ton de l'humour

Cancers: une nouvelle campagne de prévention réalisée sur le ton de l'humour

Publié le :

Mardi 05 Septembre 2017 - 17:42

Mise à jour :

Mardi 05 Septembre 2017 - 17:59
©Capture d'écran Ministère de la Santé
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le ministère de la Santé et l’Institut national du cancer ont lancé ce mardi matin une nouvelle campagne de prévention du cancer. Elle se concentre sur deux sujets: l'alcool et la nutrition.

Le ministère de la Santé et l’Institut national du cancer ont joué la carte de l'humour dans le cadre de leur nouvelle campagne de prévention du cancer. Lancée ce mardi 5 au matin, elle se concentre sur deux sujets: la consommation excessive d’alcool et les apports insuffisants en fruits et légumes.

Et cette fois-ci, les autorités publiques ne se sont pas montrées moralisatrices et ont préféré utiliser une autre méthode pour attirer l'attention de la population. Sur la première affiche par exemple, les internautes peuvent découvrir le message suivant, écrit sur un ton humoristique: "Réduire sa consommation d'alcool diminue le risque de cancers. Franchement, c'est pas la mer à boire". Mais les deux organismes ont également tenu à rappeler les dangers d'une consommation d'alcool excessive. Comme elles le stipulent, plus de 15.000 décès (par cancer) sont chaque année imputables à l'alcool. "En consommer augmente fortement le risque de développer les cancers de la bouche, du pharynx, du larynx, de l’œsophage, du côlon-rectum, du sein et du foie", ont-elles ainsi indiqué.

La deuxième affiche, elle, concerne la nutrition. "Plus de légumes et de céréales complètes, c'est moins de risque de cancer. Ce n'est pas vraiment la fin des haricots", ont écrit les autorités publiques, suivant la même lignée que la première. Elles rappellent que 20 à 25% des cancers sont attribuables aux facteurs nutritionnels précisant que la consommation de fruits, de légumes (non féculents) et de fibres alimentaires permettait de diminuer les risques de plusieurs cancers notamment ceux de la bouche, de l’œsophage, du côlon et de l’estomac.

Par conséquent, il est donc conseillé d’intégrer dans son alimentation quotidienne les céréales complètes, pâtes complètes, pain complet, riz complet et autres céréales comme le quinoa ou le seigle (pour leur apport quotidien en fibres, vitamines B ou minéraux notamment). Les légumes sont également à privilégier, de même que les légumineuses (lentilles et haricots secs).

Au total, selon les chiffres divulgués par le ministère de la Santé et l’Institut national du cancer, environ 140.000 des 355.000 cancers diagnostiqués en France chaque année pourraient être évités.

Au total, environ 140.000 des 355.000 cancers diagnostiqués en France chaque année pourraient être évités.


Commentaires

-