Chiens renifleurs de cancer: après 6 mois de test du projet Kdog, une efficacité de 100% (VIDEO)

Succès

Chiens renifleurs de cancer: après 6 mois de test du projet Kdog, une efficacité de 100% (VIDEO)

Publié le :

Vendredi 03 Mars 2017 - 11:09

Mise à jour :

Vendredi 03 Mars 2017 - 11:10
Mission réussie pour les deux bergers malinois entraînés à la détection des tumeurs cancéreuses précoces par l'Institut Curie. Le résultat est "positif à 100%" après six mois de test. Une nouvelle phase de test est d'ors et déjà prévue.
© PASCAL LACHENAUD / AFP/Archives

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
-A +A

Thor et Nikios, deux beaux bergers malinois, ont réussi parfaitement leur mission. Ces deux chiens renifleurs, "recrutés" par l'Institut Curie pour le protocole Kdog, ont été entraînés pour détecter des cancers par leur odorat. Si bien que l'Institut a annoncé un "résultat positif à 100%" de cette phase-test menée sur une cohorte de 130 femmes volontaires.

Lancé en avril dernier, le projet qui réunit chimistes, biologistes, médecins, soignants, experts cynophiles et chiens, a récemment levé 100.000 euros grâce à une campagne de financement participatif sur Internet. Ces chiens ont été dressés à "repérer les composés odorants" permettant de détecter un cancer sur une lingette imprégnée de la transpiration ou de tissus prélevés sur un sujet.

"Nous avons étudié avec des chimistes les composés volatils odorants –les COV– qui émanent de ces tumeurs et on a essayé de déterminer ce qui produit ces odeurs. Sur les tumeurs, les chimistes ont identifié des composés spécifiques mais indétectables par un nez artificiel", a expliqué Isabelle Fromantin, instigatrice du projet à FranceInfo. Et d'ajouter: "On a demandé aux chiens de sentir des échantillons (mis) en contact avec le sein de patientes malades ou de volontaires sains. Sur 31 échantillons ils ont réussi à reconnaître, au bout de deux passages, tous les échantillons positifs, c’est-à-dire 100%".

L'efficacité du dispositif est telle qu'une nouvelle étude, avec quatre nouveaux chiens et 1.000 femmes volontaires, est prévue pour la période 2018-2021. Elle sera cette fois financée par l'Institut Curie. "Il s'agit de prendre en compte un échantillon plus important pour valider la sensibilité du projet Kdog", souligne l'institut de recherche.

(Voir ci-dessous une vidéo de présentation du projet Kdog):

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
Thor, l'un des deux berger malinois acquis par l’Institut Curie pour le projet Kdog.

Commentaires

-