Contraception: une pétition en ligne pour demander la pilule sans ordonnance

Avant le 8 mars 2018

Contraception: une pétition en ligne pour demander la pilule sans ordonnance

Publié le :

Mercredi 19 Avril 2017 - 12:01

Mise à jour :

Mercredi 19 Avril 2017 - 12:13
Soutenu par le planning familial, le collectif "Libérez ma pilule" vient de lancer une pétition en ligne pour demander aux laboratoires pharmaceutiques de commercialiser une pilule contraceptive qui soit accessible sans ordonnance. L'objectif: favoriser l'autonomie des femmes et un meilleur accès à la contraception.
©Durant Florence/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La pilule sans ordonnance, c'est peut-être pour bientôt. C'est en tout cas ce que souhaite le collectif "Libérez ma pilule" composé notamment de médecins, de sages-femmes et de féministes. A travers une pétition en ligne, publiée sur le site Change.org, il demande aux laboratoires pharmaceutiques de commercialiser une pilule contraceptive qui soit accessible sans ordonnance afin de favoriser l'autonomie des femmes et un meilleur accès à la contraception.

"En 2012, le Collège américain des Gynécologues Obstétriciens recommandait d’autoriser la vente des pilules contraceptives sans ordonnance. Il soulignait ainsi l’existence d’un grand nombre de preuves montrant que les femmes sont capables d’évaluer si l’utilisation de la pilule contraceptive est possible en répondant à un questionnaire avec l’aide d’un pharmacien", a écrit le collectif sur la plateforme de pétitions en ligne. Et de déplorer: "il est regrettable de constater qu’en Europe et en France cette avancée pour le droit des femmes à disposer d’un accès facilité à la contraception est au point mort".

Par conséquent, le collectif demande aux laboratoires pharmaceutiques de s'engager publiquement à déposer auprès de l’ANSM ou de l’Agence Européenne (EMA) un dossier d’autorisation de mise sur le marché pour une pilule progestative sans ordonnance avant le 8 mars 2018, Journée Internationale des Droits de la Femme.

Cette initiative a d'ailleurs été saluée sur les réseaux sociaux par Laurence Rossignol, la ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des Femmes. "Je soutiens la délivrance sans ordonnance et sur conseil des pharmaciens de la pilule progestative", a-t-elle ainsi écrit sur Twitter.  Pour celles et ceux qui l'ignorent, la pilule sans ordonnance est déjà disponible dans plusieurs pays comme la Grèce, le Portugal, la Turquie ou encore la Slovénie. 

Le collectif demande un engagement avant le 8 mars 2018.

Commentaires

-