Coronavirus : Bordeaux dégaine le premier plan d’action territorialisé

Coronavirus : Bordeaux dégaine le premier plan d’action territorialisé

Publié le 14/09/2020 à 16:06 - Mise à jour à 16:07
MEHDI FEDOUACH / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
La préfète de la région Nouvelle Aquitaine a dévoilé les mesures supplémentaires demandées par le premier ministre pour le département de la Gironde et la ville de Bordeaux.
 
En coordination avec le président de la métropole, le maire de Bordeaux, les directeurs de l’ARS et du CHU, Fabienne Buccio est même allée plus loin dans la territorialisation et le ciblage des mesures. Celles-ci varient effectivement entre le département, la métropole et la ville.
 
Rassemblements limités
 
Ainsi, les fêtes foraines, brocantes, etc., sont interdites et  la jauge des rassemblements est descendue à 1000 personnes en Gironde. Les Bordelais, eux, ne doivent pas se réunir à plus de 10 personnes sur les quais, dans les parcs et les jardins.
 
Cette limitation touche également les événements familiaux ou amicaux, mariages compris. Les autorités l’admettent :
 
« Comment interdire un rassemblement familial de plus de dix personnes ? »
 
La préfète le sait, qui dans la lignée du discours de Jean Castex vendredi, en appelle au « comportement citoyen de chacun ». 
 
Contrôles renforcés 
 
Le ton change dans la sphère publique, où une amplification des contrôles est annoncée, avec l’arrivée de renforts, gendarmes mobiles et CRS, mais aussi par le biais des polices municipales des 28 communes de la métropole bordelaise. 
 
Masque obligatoire dans un rayon de 50 mètres autour des établissements scolaires, sportifs et culturels, fermeture des vestiaires hors piscines, interdiction des soirées dansantes, de la consommation d’alcool sur la voie publique, mais aussi de la consommation debout dans les bars… En énumérant les mesures, la préfète a eu une « pensée » toute particulière pour les 57000 étudiants de la ville : 
 
« Les fêtes étudiantes seront annulées ou empêchées »
 
Quant aux cafés et restaurants qui ne respecteraient pas les règles, ils pourront, en cas de contrôle de la Direccte, être fermés dès le lendemain. 
 
Davantage de bus
 
Bordelais rassurez-vous, ce plan d’action n’inclut pas que des mesures coercitives. L’offre de tests de dépistages va être adaptée avec un accès immédiat pour les personnes prioritaires, soit celles qui présentent des symptômes, les cas contact et les personnels de santé.
 
De son côté, la métropole, en charge des transports en commun, annonce par exemple davantage de bus en circulation pour désengorger le tramway. 
 
Enfin, et Bordeaux le fera, les mairies sont invitées à utiliser leur fichier du plan canicule pour prendre des nouvelles des personnes âgées et vulnérables, et leur proposer des services (livraison de repas, médicaments…) qui leur permettront de limiter leurs déplacements. 
 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Selon l'ARS, les indicateurs se dégradent de jour en jour à Bordeaux

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-