Doutes sur la qualité des masques importés en France. Sont-ils conformes aux normes ?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Doutes sur la qualité des masques importés en France. Sont-ils conformes aux normes ?

Publié le 21/04/2020 à 11:57 - Mise à jour à 16:09
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Les masques qui commencent à arriver en France pour protéger les soignants et les malades du Covid-19 sont-ils conformes aux normes ? La question se pose, selon une enquête de Radio France qui montre que de nombreux certificats de conformité ne sont pas valables.

L’enquête menée par la cellule investigation de Radio France n’est guère rassurante. Si les masques, essentiellement en provenance de Chine, commencent à arriver en France, comme l’a expliqué le Premier ministre Édouard Philippe le 19 avril, ces dispositifs de protection chirurgicaux ou FFP2 ne sont pas toujours de la qualité escomptée.

Des certificats de conformité trafiqués ?
Plusieurs pays européens, notamment la Belgique, les Pays-Bas ou la Finlande ont déjà eu cette désagréable surprise : recevoir des cargaisons de masques qui ne sont pas utilisables dans des conditions de sécurité satisfaisante. La raison est toute simple : pour répondre à la demande mondiale, la Chine fait tourner ses entreprises qualifiées à plein régime et l’État a mis sous contrôles les fabricants certifiés CE pour ses propres besoins. Et afin de répondre à la demande mondiale, de nombreuses entreprises non spécialisées se sont lancées dans la confection de masques à leur tour. Depuis plusieurs semaines, des organismes de certification émettent des alertes suite à la diffusion de faux certificats de conformité.  

Des masques de qualité de plus en plus variable selon les soignants
Cependant, tous les masques ne sont pas bons à jeter. D’ailleurs, selon les contrôles de l’Agence régionale de santé, certains ne portant pas la mention CE offrent une protection conforme aux exigences européennes.

Mais sur le terrain, de nombreux soignants évoquent un matériel de protection dont la qualité a changé : masques trop petits, inconfortables, qui ne permettent pas de maintenir l’étanchéité au niveau du nez pendant plus de quelques minutes… Les témoignages recueillis par Radio France sont édifiants. Or, on le sait, ces protections sont essentielles pour éviter la contamination de nos soignants qui sont, depuis près de deux mois maintenant, en première ligne contre l'épidémie de Covid-19.

Des masques pour toute la population à partir du 11 mai ?
La France a commandé au total quelque 2 milliards de masques qui arriveront, pour la plupart d'entre eux, au mois de juin. Les capacités de production françaises n'étant pas suffisantes, de nombreux masques seront importés de Chine. Les autres types de masque, en tissus notamment, sont fabriqués localement, notamment par les usines textiles qui contribueront ainsi à équiper la population lors de la sortie progressive du confinement, annoncée pour le 11 mai.

A lire aussi : Comment fabriquer un masque en tissu efficace contre le coronavirus (tutoriel)

Auteur(s): France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Une ouvrière emballe des masques de protection à usage unique

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-