Coronavirus: débat autour de la désinfection de l’espace public

Coronavirus: débat autour de la désinfection de l’espace public

Publié le 10/04/2020 à 07:52
THOMAS SAMSON / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Le Haut Conseil de la Santé Publique s’est prononcé contre une désinfection spécifique des rues et du mobilier urbain, pourtant entreprise dans de nombreuses villes. 
 
De Nice à Suresnes, de Lyon à Mulhouse, de Tarbes à Neuilly-Plaisance... dans certaines villes de France, les rares passants ont vu débarquer des hommes en combinaisons et casques, armés de pulvérisateurs à haute pression. Leur mission: désinfecter des rues et le mobilier urbain, afin de prévenir des contaminations au coronavirus.
 
A Cannes, on est allé encore plus loin en passant à la diffusion d’une solution désinfectante par drone! L’opération menée ce vendredi est, selon le maire, supervisée par un virologue et un spécialiste de l’environnement. 
 
 
Pas d’argument scientifique
 
Pourtant dès hier, les autorités, par la voix des ministres de la Cohésion des territoires et de la Transition écologique, Jacqueline Gourault et Elisabeth Borne, ont recommandé de ne pas procéder à la désinfection de l’espace public. 
 
Le gouvernement suit en réalité l’avis rendu sur cette question par le Haut Conseil de la Santé Publique. Si celui ci note son impact psychologique sur la population, il (le HCSP) recommande de ne pas mettre en œuvre une politique de nettoyage spécifique ou de désinfection de la voirie "du fait de l’absence d’argument scientifique de l’efficacité d’une telle mesure sur la prévention de la transmission du Sars-CoV-2". 
 
Des effets néfastes pour l’environnement 
 
De leur côté, les ministres alertent sur les risques de ce type d’opération, qui peuvent conduire, à terme, à des effets néfastes sur la santé et l’environnement. D’une part, « ces produits contiennent des substances actives qui seront dispersées dans l’environnement, mais également via les réseaux de collecte et d’assainissement» - on pense notamment à l’eau de javel. D’autre part, «l’usage massif de produits désinfectants peut favoriser l’apparition d’espèces résistantes». 
 
Le HCSP ne laisse pas les collectivités sans solution, recommandant tout simplement «d’assurer le nettoyage habituel des voiries et la désinfection à une fréquence plus régulière du mobilier urbain, avec les équipements habituels». Il conseille par ailleurs de ne surtout pas utiliser d’appareils susceptibles de souffler des poussières de sol. 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


L'usage de certains produits pour désinfecter les rues peut se révéler néfaste pour l'environnement et la santé

Fil d'actualités Société