Coronavirus : la liste rouge des aéroports français

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Coronavirus : la liste rouge des aéroports français

Publié le 14/08/2020 à 10:33 - Mise à jour à 10:51
SEBASTIEN BOZON / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Le Royaume-Uni imposera dès demain une quatorzaine à tous les voyageurs, vacanciers britanniques compris, en provenance de France. Dans les aéroports hexagonaux, les tests PCR sont pratiqués pour les passagers d'avion en provenance d'un nombre de pays de plus en plus grands. 
 
« La France a établi une liste de pays où le virus circule très activement et d’où il ne sera plus possible de venir sans présenter la preuve d’un test PCR négatif avant l’embarquement où à l’arrivée ».
 
La mesure annoncée par le gouvernement le 13 août concerne en réalité les liaisons aériennes, et une trentaine de pays. 
 
De la bonne volonté
 
Parmi eux, seuls les voyageurs venus des Etats-Unis, de Bahreïn, des Emirats Arabes Unis et du Panama doivent débarquer sur le sol français avec un test PCR réalisé dans les 72 heures précédent le voyage. 
 

Les autres passagers de plus de 11 ans sont donc soumis à des tests dans les aéroports français, « dès la sortie de l’avion ». En cas de refus, les réfractaires sont soumis à une quatorzaine par arrêté préfectoral. Ils sont en réalité très peu nombreux. 

 
Que se passe-t-il après ce passage obligé ? Les voyageurs sont simplement invités, sans obligation aucune, à se mettre à l’isolement dans l’attente des résultats, soit durant 24 à 48 heures. 
 
Si le test se révèle positif, ce qui était le cas début août pour 2,5% des passagers atterrissant à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry, les personnes contaminées se voient là encore suggérer une quatorzaine, de même que les personnes contacts, celles assises à proximité dans l’avion par exemple. 
 
Les pays concernés
 
Le nombre de pays identifiés par la France a donc doublé depuis le 1er août, date à laquelle ces mesures étaient imposées aux voyageurs provenant de 16 destinations. Concrètement, les mesures concernent aujourd’hui :
  • Pour l’Europe : la Bosnie-Herzégovine, le Kosovo, la Moldavie, le Monténégro, la Serbie, la Turquie.
  • Pour l’Asie : l’Arménie, Bahreïn, Israël, les Territoires palestiniens, le Kirghizstan, le Koweït, les Maldives, les Emirats Arabes Unis, l’Inde, Oman, le Qatar.
  • Pour l’Afrique : l’Afrique du Sud, l’Algérie, la Guinée équatoriale, Madagascar.
  • Pour l’Amérique : les Etats-Unis, l’Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, le Panama, le Pérou, la République dominicaine. 
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


De plus en plus de passagers soumis à des tests à leur arrivée sur le sol français

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-