Coronavirus : pas de reprise des cours avant septembre ?

Coronavirus : pas de reprise des cours avant septembre ?

Publié le 09/04/2020 à 16:00 - Mise à jour à 16:01
© THOMAS SAMSON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

La rentrée post-Covid 19 aura-t-elle lieu en mai ? Selon une infectiologue interrogée par Europe 1, le scénario d’une reprise des cours en septembre, après les vacances d’été, semble bien plus logique.

Depuis le 16 mars, tous les établissements scolaires sont fermés pour tenter d’endiguer l’épidémie de coronavirus. Parents et enseignants organisent donc, tant bien que mal, un système d’école à la maison et la même question est sur toutes les lèvres : quand la rentrée scolaire post-Covid-19 aura-t-elle lieu ?

Du côté du gouvernement, la date du 4 mai n’est toujours pas écartée. « Le scénario privilégié est celui d’un retour en classe après les dernières vacances de printemps, le 4 mai, mais nous sommes évidemment tributaires de l’évolution de l’épidémie », a indiqué Jean-Michel Blanquer, le 22 mars, dans une interview donnée au Parisien. Le ministre de l’Education nationale a toutefois admis dans plusieurs médias que la rentrée pourrait avoir lieu plus tard. «  Nous envisageons tout en termes de préparation du retour, même un retour après l’été. C’est aussi un scénario possible, mais je préfère considérer que ce n’est pas le plus probable », a-t-il déclaré le lendemain, sur Sud Radio.

Une rentrée en septembre serait « logique »
Interrogée sur les modalités du déconfinement par Europe 1, Elisabeth Bouvet, infectiologue à l’hôpital Bichat à Paris, semble de son côté prendre le scénario d’une reprise des cours en septembre très au sérieux : « Il paraîtrait, à mon sens, assez logique que la rentrée ne se passe que après l'été, c'est-à-dire en septembre », a déclaré l’infectiologue.

Une chose est sûre, le retour à l’école est la question la plus épineuse du déconfinement. « C'est un gros sujet. Est-ce qu’on ouvre d’abord les collèges, les lycées ? L’école primaire c’est encore plus compliqué : au CP, faire appliquer les gestes barrière est très difficile », glissait il y a quelques jours un ministre à BFMTV.

A lire aussi : Comment mettre ma nounou ou ma femme de ménage au chômage partiel?

Réouverture des écoles en septembre ? Les profs s’inquiètent
En attendant, les professeurs ne cachent pas leurs inquiétudes quant à l’impact de la fermeture des écoles sur la scolarité de leurs élèves. « Il y a toujours un petit temps de réadaptation en septembre après les deux mois de vacances, que ce soit pour les enseignants mais aussi, avant tout, pour les élèves qui doivent remettre la machine en route. Je n'ose même pas imaginer ce que ça va être, non pas après deux, mais bien quatre ou cinq mois », confie Thibaut Lengaigne, professeur dans un lycée de Pontoise, à Europe 1.

Chez les profs, on craint surtout que le confinement n'accroisse les inégalités entre les enfants. « Les parents, souvent, ne parlent pas bien le français et peuvent difficilement aider leurs enfants. Nous devons faire avec ce que l'on a, c'est-à-dire pas grand chose, pour faire au mieux. Certains élèves jouent le jeu, d’autres ne font rien. J’espère qu’on arrivera au mieux à les accompagner, que cette situation ne creusera pas encore plus les inégalités entre nos élèves même si c’est difficile d’imaginer le contraire », témoigne Inès, professeure de mathématiques dans le 94, à Sortir à Paris. Le 30 mars, le ministère de l’Education nationale estimait entre 5 et 8% le nombre d'élèves avec lesquels le contact avait été perdu.

A lire aussi : Discours de Macron lundi à 20h : prolongation du confinement jusqu'à quand ?

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Coronavirus : reprise des cours en septembre ?

Fil d'actualités Société