Coronavirus: comment fabriquer ses propres masques chirurgicaux, selon le CHU de Grenoble (Tutoriel)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Coronavirus: comment fabriquer ses propres masques chirurgicaux, selon le CHU de Grenoble (Tutoriel)

Publié le 16/03/2020 à 09:44 - Mise à jour le 21/03/2020 à 10:14
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Pour faire face au Coronavirus et à la pénurie de masques chirurgicaux, le centre hospitalier de Grenoble invite son personnel soignant à fabriquer soi- même des masques en tissu. Voici comment faire. (Remise à jour)
 
Les autorités sanitaires ont bien tenté de nous expliquer qu'il ne fallait pas porter de masque si l'on était pas atteint par le virus. Qu'un masque ne protégeait pas des projections des autres.
Nous savons aujourd'hui et on s'en doutait bien, que cette explication voulait masquer une pénurie de masques et que ces derniers devaient aller en priorité au personnel soignant et aux malades. Ce que l'on peut comprendre. Il n'en demeure pas moins qu'un masque de bonne qualité peut nous protéger du virus ( en plus du lavage de main, évidemment) . Sinon, pourquoi le personnel soignant en porterait -il?
 
Face donc à cette  pénurie de masques de soins, le CHU Grenoble Alpes invitait ses soignants à fabriquer leurs propres masques. Voici comment faire. Et à suivre scrupuleusement. 
 
Le document est accompagné d’un patron. Il a été ajouté dans les livres de procédures. 
 
 
 
 
Deux pièces de molleton
 
Ce document détaille le matériel nécessaire à la fabrication d’un masque en tissu: chutes de coton pour l’extérieur et la doublure, molleton fin ou polaire fine, et élastique souple. Les masques sont alors composés de deux pièces de molleton insérées dans deux doublures et deux morceaux de tissus extérieurs, l’ensemble étant tenu par un élastique. 
Il est encore précisé que chaque masque doit être lavé quotidiennement.
 
 
Le tutoriel
 
«Je vais essayer d’en faire même, si ce n’est pas le top, témoigne une infirmière dans le Dauphiné Libéré. Cela montre aussi que les hôpitaux n’ont pas assez de matériel». Et le journal de préciser encore que des infirmières de maisons de retraites de villes iséroises ont, elles aussi,  décidé de se lancer dans la fabrication de masques en tissu.
 
Apprendre à fabriquer des masques
 
Différents tutoriels sont disponibles sur internet, et en particulier sur YouTube, pour apprendre à fabriquer des masques de protection. Celui-ci, par exemple, vous explique le montage du masque, sachant qu’il ne prend pas en compte l’insertion du molleton (indispensable d’après le document du CHUGA) : 
 

A lire aussi : Coronavirus : comment occuper les enfants pendant le confinement ?

A lire aussi : Comment choisir votre imprimante pour vos attestations de déplacement obligatoire ?

Auteur(s): France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


En manque de masques, des soignants doivent faire avec les moyens du bord

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-