Cosméto'Score : de nombreux produits cosmétiques jugés dangereux par 60 Millions de consommateurs

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 27 août 2020 - 18:43
Image
La revue 60 millions de consommateurs a épinglé plusieurs produits cosmétiques, y compris de marques très connues comme Dior, L'Oréal ou Carrefour, dans une étude testant 86 produits et publiée jeudi.
Crédits
© ALAIN JOCARD / AFP/Archives
60 millions de consommateurs lance Cosméto Score pour acheter ses produits de soin et d'hygiène en connaissance de cause
© ALAIN JOCARD / AFP/Archives

Pour acheter ses cosmétiques en toute sécurité, il faut savoir décrypter les listes INCI de leurs ingrédients ou s'en remettre aux applis et initiatives sur le sujet. L'association 60 Millions de consommateurs vient de lancer Cosméto Score, une échelle de notation qui permet d'y voir plus clair.

Nous le savons maintenant depuis plusieurs années : comme les produits ménagerset issus de l'agroalimentaires, les cosmétiques contiennent trop souvent des ingrédients nocifs pour la santé et polluants pour la planète. Pour aider les consommateurs à faire leur choix au rayon cosmétique, l’association 60 Millions de consommateurs vient de lancer Cosméto'Score. Une échelle de mesure qui, à l’instar de son Ménag’score ou du Nutri'Score, permet de s’assurer, avant de les acheter, que les produits d’hygiène et de soin sont sûrs pour ses utilisateurs et pour l'environnement. Ce système de notation est indépendant des lobbies industriels et a été élaboré par l’Institut National de la Consommation, éditeur de 60 Millions de consommateurs.

De A à E, de vert à rouge, les produits classés selon leur toxicité pour l'homme et pour la planète
Concrètement, une double analyse permet d’évaluer les risques de chacun des ingrédients, en tenant compte à la fois de leur importance dans la composition, mais aussi de l’usage du produit (s’il s’agit d’un produit rincé ou non, utilisé au quotidien ou ponctuellement par exemple).

Pour inaugurer Cosméto’Score, 60 Millions de consommateurs a choisi 86 produits, parmi les plus utilisés en France : gel douche, crème hydratante, mousse à raser, dentifrice et encore vernis à ongles et fond de teint. A chacun de ces produits a été attribués une note allant de A à E.
A : aucune réserve d’utilisation
B : l’utilisation du produit doit être raisonnée
C : l’utilisation du produit doit rester occasionnelle ou en cas de besoin spécifique
D : l’utilisation du produit est déconseillée
E : l’utilisation du produit est fortement déconseillée

Si l’association note qu’il est possible de se procurer des produits non toxiques dans chacune de ces catégories ou presque, elle déplore que des produits très couramment achetés écopent d’une très mauvaise note en raison de leur composition.

L’intégralité des résultats est à retrouver dans le numéro de septembre de 60 Millions de consommateurs. Mais voici d'ores et déjà quelques-uns des produits qui reçoivent un carton rouge et la très mauvaise note « E ».

Des mousses à raser soupçonnées d'être nocives
Côté mousse à raser en aérosol, on évitera, selon Cosméto Score, les marques Carrefour, Nivea Men ou Gillette, qui présentent des traces de butadiène, une substance potentiellement cancérogène, mutagène et reprotoxique.

Des dentifrices potentiellement cancérogènes
De nombreux dentifrices testés contiennent eux aussi à des substances toxiques et notamment des métaux lourds (étain et zinc) ainsi que du dioxyde de titane et/ou de la silice hydratée, soupçonnés d’être cancérogènes. Parmi les marques épinglées : Oral B, Sanogyl ou encore Vademecum et Zendium.

Sans oublier un autre produit très utilisé : les crèmes hydratantes. En plus des polymères (substances utilisées pour créer un film sur la peau et limiter la perte en eau) que nombre d’entre elles contiennent et qui sont très polluants, plusieurs références testées intègrent des allergènes et substances sensibilisantes, irritantes et potentiellement cancérogènes. C’est par exemple le cas de crèmes des marques Marionnaud… et Dior ! L’étude prouve ainsi notamment qu’il ne suffit pas toujours de payer le prix fort pour s’assurer un produit de qualité !

Retrouvez l’intégralité de l’étude dans le dernier numéro de 60 Millions de consommateurs intitulé "Dehors les toxiques"

A lire aussi : Produits bio et pourtant plein d'additifs alimentaires dangereux pour la santé