Coup de filet mondial sur les faux médicaments, 500 tonnes saisies

Coup de filet mondial sur les faux médicaments, 500 tonnes saisies

Publié le :

Mercredi 24 Octobre 2018 - 15:47

Mise à jour :

Mercredi 24 Octobre 2018 - 15:54
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'opération Pangea s'est déroulée au mois d'octobre sous le contrôle d'Interpol, impliquant 116 pays dans la lutte contre le trafic de médicaments (contrefaits ou falsifiés). En France, c'est une tonne de produits illégaux qui a ainsi été saisie.

C'est une opération d'une envergure internationale avec pas moins de 116 pays concernés qui s'est déroulée contre les trafiquants de faux médicaments. L'opération Pangea qui s'est déroulée lors du mois d'octobre a permis de mettre la main sur 500 tonnes de contrefaçons et a mené à l'arrestation de 850 personnes.

Selon Interpol qui a détaillé l'opération mardi 23, ce sont principalement des faux anticancéreux, des antidouleurs de contrefaçon, des anabolisants ou des produits illégaux de lutte contre l'impuissance masculine qui ont été saisis.

Les produits contrefaits ont été saisis entre le 9 et le 16 octobre principalement. Rien qu'en France, c'est une tonne de marchandise –466.000 produits– qui a ainsi été bloquée par les douanes, que ce soit sur des plates-formes aéroportuaires ou sur du fret routier. Treize enquêtes ont été ouvertes mais aucune mise en examen n'a encore été prononcée. La plupart des médicaments saisis en France concerne des produits qui n'ont pas obtenu leur autorisation de mise sur le marché ou des médicaments détournés de leur usage et utilisés comme des stupéfiants. La majorité provenait soit d'Inde, soit de Singapour (voir ici le communiqué des douanes).

Voir aussi - Iran: avec les sanctions, les médicaments étrangers se font rares

La saisie totale à l'échelle mondiale représente pas moins de 14 millions de dollars de marchandises. Outre les médicaments, l'opération a aussi permis la saisie de 110.000 appareils médicaux illégaux (seringues, matériel de chirurgie, appareils auditifs contrefaits…). De plus, 3.671 sites Internet et pages sur les réseaux sociaux permettant d'acquérir les produits ont été fermées.

Lire aussi:

Médicaments: améliorer l'information pour éviter un nouveau Levothyrox

L'Italie championne de la production de médicaments dans l'UE, la France à la peine

Pas moins de 500 tonnes de médicaments illégaux ont été saisies lors de l'opération.


Commentaires

-