Coronavirus : 2606 morts en France du Covid-19 en milieu hospitalier

Coronavirus : 2606 morts en France du Covid-19 en milieu hospitalier

Publié le 30/03/2020 à 11:00
© SEBASTIEN BOZON / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Les chiffres du gouvernement ne concernent que les morts constatés dans les hôpitaux, vicimes du cornovirus. Le comptage doit évoluer cette semaine, pour se rapprocher de la réalité avec l'intégation des personnes décédées chez eux ou en Ehpad. 
 
Dimanche soir, la France totalisait 2606 personnes décédées du Covid-19, dont 292 pour la seule journée dominicale. Triste statistique, la courbe des décès augmente franchement, tout comme celles des cas confirmés (37575), des hospitalisations (19311) et des personnes placées en réanimation (4592).
 
Les régions les plus touchées: le Grand Est et l’Ile-de-France ont enregistré respectivement 815 et 807 décès. 227 personnes ont perdu la vie dans les hôpitaux d’Auvergne-Rhône-Alpes, 211 dans ceux des Hauts-de-France. 
 
Comptage "faux"
 
Dévoilées chaque soir par le gouvernement, ces données ne prennent cependant en compte qu’une partie des décès dus au coronavirus, puisqu’il s’agit uniquement des chiffres hospitaliers. 
«On sait que les décès survenus à l’hôpital représentent probablement une faible part de la mortalité», a admis mardi dernier Jérôme Salomon, le directeur général de la santé. 
 
Les chiffres des Ehpad seront pris en compte
 
Les personnes âgées qui perdent la vie dans les Ehpad, notamment, ne sont pas comptabilisées, et pourtant, la situation y est alarmante. Dix décès en dix jours dans un établissement ardéchois, douze dans un autre à Mauguio, dans l’Hérault… La liste est tristement longue, concernant incontestablement des centaines de personnes et des dizaines d’établissements. 
 
Evaluer la situation réelle
 
Il n’est cependant jamais précisé si ces décès sont directement imputables au Covid-19. 
 
De ce fait, le recensement des personnes décédées évolue cette semaine. Jérôme Salomon a demandé aux Ehpad et aux établissements médico-sociaux, de transmettre leurs chiffres aux Agences régionales de santé. 
 
Reste une inconnue, les décès à domicile. Pour évaluer la situation réelle, c’est l’Insee qui est appelé à la rescousse. L’Institut national de la statistique et des études économiques étudie le taux de mortalité, par région et sur le plan national, par rapport aux années précédentes. 
 
 
 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Les chiffres des hôpitaux doivent être complétés par ceux des Ehpad, notamment

Fil d'actualités Opinions