Covid-19 : d'après l'avocat di Vizio, l'avis de l'ANSM au sujet de l'hydroxychloroquine serait illégal

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Covid-19 : d'après l'avocat di Vizio, l'avis de l'ANSM au sujet de l'hydroxychloroquine serait illégal

Publié le 27/10/2020 à 18:58 - Mise à jour à 18:59
FranceSoir
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

La semaine dernière, le professeur Raoult publiait l’avis négatif de l’Agence Nationale de la Santé et du Médicament (ANSM) à sa demande de Règlement temporaire d’utilisation (RTU) de l’hydroxychloroquine comme traitement pour la Covid-19 dans un avis de 7 pages.  Cet avis venait suite à la demande des professeurs Raoult et Braqui de début août 2020.  Le professeur Raoult s’interrogeait sur les suites à donner à cet avis négatif. Cet avis négatif avait entrainé une lettre au vitriol du président de la région PACA Renaud Muselier à son confrère Olivier Véran

Ce 27 octobre, d’après l’avocat di Vizio déclare au travers d’un tweet :

« l'avis de l’ANSM sur la RTU refusée à Didier Raoult est illégal. Un avis juridique de 7 pages en témoigne! ».

Et il rajoute : 

« Jurisprudence a l'appui je peux dire que sauf à violer la loi, si le CE  (Conseil d'Etat) est saisi il annulera la décision ! J'ai une équipe incroyable pétrie de curiosité intellectuelle et la note qui m'a été livrée est bluffante de précision ! Elle servira de fondement à un article. »

Cela vient en complément aux interrogations sans réponse à ce jour du professeur Raoult sur le rôle joué par Sanofi et le ministère de la Santé dans leur difficulté d’approvisionnement de l’IHU méditerranée en hydroxychloroquine rendant les soins aux patients difficiles. Rappelons que l’hydroxychloroquine a été classée en substances vénéneuses par l’ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn le 12 janvier 2020 dans des circonstances controversées.

Me di Vizio a précisé que seul l'IHU peut saisir le Conseil d'Etat puisqu'il a été notifié de l'avis de l'ANSM.

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Covid-19 : d'après l'avocat di Vizio, l'avis de l'ANSM au sujet de l'hydroxychloroquine serait illégal

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-