Covid-19 : des solutions pour désengorger les laboratoires d’analyses

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Covid-19 : des solutions pour désengorger les laboratoires d’analyses

Publié le 16/09/2020 à 10:38
© Christophe ARCHAMBAULT / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Pour tenter de raccourcir les files d’attente devant les laboratoires d’analyses et les délais pour obtenir un résultat de dépistage au Covid-19, le gouvernement et les organismes de santé se mobilisent.

Le Premier ministre Jean Castex s’en est félicité vendredi 11 septembre, à l’issue du Conseil de défense : la France réalise désormais plus d'un million de tests de dépistage du Covid par semaine, elle est ainsi le troisième pays qui teste le plus en Europe. Une performance qui a malheureusement son revers : les laboratoires et autres sites de dépistage sont saturés et les candidats au dépistage doivent se soumettre à des temps d’attente parfois très longs, tant pour effectuer le test que pour en recevoir les résultats.

Une stratégie de priorisation des tests de dépistage

« Attendre, ce n'est pas grave s'il n'y a pas urgence mais c'est problématique lorsque vous êtes prioritaire », a jugé le Premier ministre vendredi dernier, avant d’exposer sa solution au problème. « Pour ces personnes, nous allons renforcer les circuits dédiés de dépistage, ainsi les laboratoires leur réserveront certains créneaux horaires », a annoncé le Premier ministre.


Jean Castex a également précisé quelles étaient ces personnes qui pourront accéder en priorité aux tests : celles qui présentent des symptômes du Covid-19, les cas contacts et le personnel soignant. « Si vous avez été en contact rapproché avec une personne positive ou si vous êtes un personnel soignant ou assimilés, travaillant à l'hôpital dans un Ehpad ou à domicile, vous êtes prioritaires », a détaillé le Premier ministre.

Un rendez-vous en 24h sur appel d’un médecin
Depuis le 17 août dernier, une plateforme téléphonique a en outre été mise en place par l’Agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France. Elle permet à tout médecin d’obtenir un rendez-vous sous 24h pour les patients symptomatiques et prioritaires.

Toujours en Île-de-France, l’ARS a prévu de mettre en place, à compter de la deuxième quinzaine de septembre, 20 centres de dépistage Covid répartis sur les 8 départements franciliens, dont l’activité sera exclusivement dédiée aux tests virologiques RT-PCR. Ces centre ouverts 6 jours sur 7 de 8 h à 19 h jusqu’à la fin de la période hivernale devraient réaliser 500 tests par jour au minimum. Le dépistage se fera sans rendez-vous, mais avec des plages horaires entièrement dédiées au public prioritaire (personnes présentant des symptômes évocateurs de Covid-19, et les personnes identifiées comme cas contacts à risque), le tout avec un engagement de restitution des résultats sous 24h. La localisation des centres de dépistage est en cours de finalisation, en lien avec les élus des municipalités concernées, indique le site de l’ARS d’Île-de-France.

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Covid-19 : stratégies de désengorgement des laboratoires d’analyses

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-