Covid-19 : Le virus se transmet principalement par les surfaces, les selles et les eaux usées et rarissimement par les aérosols.

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Covid-19 : Le virus se transmet principalement par les surfaces, les selles et les eaux usées et rarissimement par les aérosols.

Publié le 09/10/2020 à 13:05
Quotidien (Bangumi)
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

La transmission du virus Covid 19 est un des grands sujets d’actualité, qui a engendré de sérieuses controverses parmi les français au sujet du port du masque notamment en extérieur.  Masques qui au mois de mars n’étaient pas utiles selon le ministre de la Santé Olivier Véran pour devenir finalement obligatoires en Septembre.  De plus une controverse est arrivée par le biais du CDC (Centre de contrôle des maladies) aux Etats Unis qui a publié puis retiré un message d’excuse aux citoyens Américains, admettant une erreur sur le fait que le virus n’était pas aéroporté. La députée Martine Wonner a évoqué ce sujet à l’Assemblé Nationale. Elle a été par la suite interviewée par le journaliste Paul Larrouturou pour l’émission Quotidien de Yann Barthès, qui lui a montré les recommandations du CDC sur l’usage des masques. Le site de my TF1 sur l’émission écrit que :

Martine Wonner utilise sa nouvelle liberté de parole pour enchaîner les discours anti-masques. D’après la députée, le port du masque serait « inutile »

Paul Larrouturou se serait-il empressé d’inscrire Mme Wonner en faux ?

Le travail du COMETE de Marseille nous donne la réponse

Un article paru dans Gomet sur une étude du COMETE, le centre Marseillais d’expertise (Covid Marseille Environnemental Testing Expertise) sur la transmission du virus est exceptionnel d'enseignement dit le médecin Jean Michel Wendling, Spécialiste Prévention Santé au Travail et des Risque biologiques.  Il rajoute c’est un travail fait dans la rigueur et la discrétion qui fournit beaucoup d’information utiles.

 

Le médecin Wendling conclut sur son mur LinkedIn

 COVID19 : AEROSOLS ? rarissime !
SURFACES : beaucoup !
SELLES ET EAUX USEES : passionnément !


 

Qu’a fait le COMETE

La Ville de Marseille et le bataillon de marins-pompiers ont lancé le projet Comete pour détecter les traces de covid-19 dans l’environnement. « Les prélèvements réalisés dans l’air sont négatifs pour l’instant », indique un communiqué. 

Cette unité d'élite du BMPM composée de plus de 30 marins pompiers a collecté des milliers de données sur des prélèvements d’AIR (biocollecteur), de SURFACES, d'EAUX USEES.

Les prélèvements dans l’environnement ont été réalisés en priorité sur les sites opérationnels du BMPM et du service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône (SDIS 13) ainsi que dans les centres névralgiques de la ville de Marseille. 

 

Quels sont les enseignements ?

Les faits saillants utiles à la compréhension des modes de transmission principaux :

Les prélèvements d'AIR par biocollecteurs (Pompe DRAGER 600 litres d'air ambiant filtrés par minute) : les prélèvements dans l’air tous négatifs fin avril,

Les prélèvements de SURFACES : locaux occupés par des malades (écoles, EPAHD...) sont souvent positifs (4,5%),

Les eaux usées collecteur sous le parvis du stade, VELODROME : un indicateur de l'épidémie !

 

Le coronavirus est dans la SALIVE et les SELLES et son mode de transmission principal est éclairé par l'unité COMETE à Marseille en France. Pas besoin du CDC qui se prend les pieds dans le tapis.

Interrogé à ce sujet Martine Wonner nous dit : 

Contrairement au temps contraint dans l’hémicycle, j’ai bien voulu lui consacrer 1 heure de mon temps ; mais l’interview de Mr Larrouturou était visiblement à charge sans prendre en considération tous les éléments scientifiques disponibles et toutes les précisions que je lui ai apportées quant aux conditions de port du masque. C’est fort regrettable car cela passe en prime time à la télévision.

 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Martine Wonner & Paul Larrouturou

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-