Covid-19 : une PME crée un tissu auto-nettoyant qui détruit les virus en 1 minute

Covid-19 : une PME crée un tissu auto-nettoyant qui détruit les virus en 1 minute

Publié le 03/06/2020 à 15:24
YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

A Caluire-et-Cuire, dans la métropole de Lyon, la société Trajet-Aunde a mis au point un textile auto-nettoyant, capable de détruire les virus dont le Covid-19… en une minute. Ce velours révolutionnaire a déjà été installé sur les sièges de la ligne C du métro lyonnais.

A l’heure où l’on craint une deuxième vague de l’épidémie de coronavirus, les textiles de l’entreprise Trajet-Aunde risquent d’intéresser du monde. Ces tissus révolutionnaires, désinfectants et décontaminants, seraient capables d’auto-éliminer un large spectre de virus. Inutile de les laver ou de les désinfecter : après une minute, ils éliminent eux-mêmes plus de 99.99% de la charge virale, ce qui réduit quasiment à néant le risque de transmission du virus d’une personne à l’autre.

Adieu grippe, gastro, Covid-19…
Non content d’être anti-taches et anti-odeurs, le textile mis au point par Trajet-Aunde élimine bactéries, microbes et acariens. Mieux, il est capable de détruire le virus de la grippe, de la gastro-entérite, des hépatites A, B et C. Il est également efficace contre le Covid-19, qui paralyse la planète entière depuis des mois.

Déjà installé sur les fauteuils de la ligne C du métro de Lyon, ce velours intelligent pourrait bien intéresser d’autres entreprises de transports publics (bus, trains, avions…) mais aussi d’autres secteurs. Celui de la santé (hôpitaux, cabinets médicaux…), de l’éducation (écoles…), celui du tourisme (hôtels, bars, restaurants…), celui du spectacle (théâtres, cinémas, salles de concert…)

Poignées et barres de métro auto-désinfectantes
L’innovation est d’autant plus intéressante que le système d’auto-nettoyage de Trajet-Aunde est reproductible sur d’autres matériaux que le textile. « Dans une rame de métro par exemple, en plus du velours qui habille des fauteuils, il est possible de traiter avec le même procédé le sol, les parois, les vitres, les barres et les poignées », a expliqué Jérôme Blanc, président de Trajet-Aunde, au Parisien. « Si une personne, infectée par le Coronavirus éternue dans la rame de métro, celle-ci est automatiquement désinfectée en une minute! »

Les transports en commun d’Île-de-France s’intéressent eux aussi à ce tissu révolutionnaire : une vingtaine de bus du réseau seront équipés de ce velours au mois de juin.

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Capture d'une vidéo YouTube de la société Trajet-Aunde

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-