De plus en plus de villes imposent le port du masque à l’extérieur

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

De plus en plus de villes imposent le port du masque à l’extérieur

Publié le 05/08/2020 à 10:39 - Mise à jour à 10:50
© Philippe LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Lille, Nice et désormais Toulouse sont les plus grandes agglomérations, parmi quelque 300 communes françaises, à imposer le port du masque dans certaines rues très fréquentées. Objectif, limiter les contaminations à la Covid-19. 
 
En réalité, la possibilité d’étendre l’obligation de port du masque des lieux clos aux endroits publics ouverts est récente. La décision revient aux préfets depuis un décret du 20 juillet, le ministre de la Santé Olivier Véran ayant précisé quelques jours plus tard dans un tweet qu’elle peut être prise « en fonction de l’évolution de l’épidémie dans chaque territoire ». 
 
Villes et zones touristiques
 
Si la préfecture de Mayenne a effectivement été parmi les premières à imposer le port du masque à l’extérieur, dans les rues les plus fréquentées de Laval et d’autres communes, de nombreuses villes ont suivi. C’est donc le cas de métropoles, de zones touristiques (sur l’Ile-de-Ré, à Biarritz, Saint-Malo, Cabourg, Mandelieu-la-Napoule…), de villes comme Orléans, Tours, Troyes et Bourges.
 
Le port du masque peut être obligatoire sur les marchés, dans certaines rues ou dans toute la ville – c’est plus rare. Comment s’y retrouver ? De fait par des panneaux qui indiquent l’obligation, mieux vaut donc toujours avoir un masque sur soi.
 
A Paris aussi
 
Dans la capitale également, la mesure pourrait bien entrer en vigueur dans les prochains jours. Elle a été confirmée mardi 4 août par un tweet de la préfecture de police : 
 
« Le port du masque sera rendu obligatoire dans certains espaces publics extérieurs à forte fréquentation de la capitale »
 
On pense en particulier aux quais de Seine, aux abords des gares, et aux marchés, à moins que l’obligation ne s’étende à tous les parcs et jardins, comme c’est le cas dans la métropole de Lille et ses 95 communes. 
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La mairie de Paris est favorable au port du masque dans certaines zones extérieures

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-