Décontractyl, Ocaliva, Toplexil… de nouveaux médicaments placés sur liste noire

Décontractyl, Ocaliva, Toplexil… de nouveaux médicaments placés sur liste noire

Publié le :

Vendredi 01 Février 2019 - 08:59

Mise à jour :

Vendredi 01 Février 2019 - 09:01
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La revue Prescrire a révélé jeudi 31 janvier les nouveaux médicaments placés sur liste noire car ils sont "plus dangereux qu'utiles" et certains peuvent faire courir des risques graves aux patients. Décontratyl, Ocaliva, Toplexil et Humex ont notamment été épinglés.

Six nouveaux médicaments ont été placés dans la case "à écarter" par la revue Prescrire, qui a dévoilé jeudi sa liste noire, actualisée chaque année avec des comprimés vendus avec ou sans ordonnance et qui s'avèreraient donc être "plus dangereux qu'utiles".

Parmi ces médicaments, on en retrouve quatre qui sont prescrits par un médecin, et donc vendus sur ordonnance: Ocaliva, Ulipristal, Rectogesic et Cimétidine Mylan.

Deux médicaments en vente libre, dont les effets indésirables sont sous-évalués et peuvent faire courir un risque au malade, ont également été épinglés: il s'agit du Décontractyl (en cachets ou en pommade) et du Toplexil (et ses génériques comme l'Humex, à base d'oxomémazine).

Lire aussi: certains médicaments vont coûter plus cher au 1er janvier 2019

En ce qui concerne le Décontractyl, c'est le principe actif (la méphénésine) qui peut être dangereux pour le patient car il entraîne somnolences, réactions allergiques, nausées, vertiges… et a aussi des effets psychotropes.

Prescrire recommande aussi d'écarter le Toplexil (sirop pour la toux) car il a des propriétés neuroleptiques et peut exposer à des "effets indésirables disproportionnés", comme l'indique le rapport publié jeudi.

Cette liste noire contient 93 médicaments. Certains ont été retirés par rapport au registre 2018 car ils ont été retirés du marché ou suspendus car de nouvelles données ont poussé Prescrire à faire des analyses plus poussées.

Et aussi:

L'Assemblée nationale n'a pas autorisé les pharmaciens à prescrire certains médicaments

Moins rembourser les patients refusant les médicaments génériques, une fausse bonne idée ?

Médicaments sans ordonnance: les labos s'insurgent contre le "paquet neutre"

Six nouveaux médicaments ont été ajoutés à la liste noire de la revue "Prescrire", dont le Décontractyl et le Toplexil.


Commentaires

-