Décontractyl, Ocaliva, Toplexil… de nouveaux médicaments placés sur liste noire

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Décontractyl, Ocaliva, Toplexil… de nouveaux médicaments placés sur liste noire

Publié le 01/02/2019 à 08:59 - Mise à jour à 09:01
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

La revue Prescrire a révélé jeudi 31 janvier les nouveaux médicaments placés sur liste noire car ils sont "plus dangereux qu'utiles" et certains peuvent faire courir des risques graves aux patients. Décontratyl, Ocaliva, Toplexil et Humex ont notamment été épinglés.

Six nouveaux médicaments ont été placés dans la case "à écarter" par la revue Prescrire, qui a dévoilé jeudi sa liste noire, actualisée chaque année avec des comprimés vendus avec ou sans ordonnance et qui s'avèreraient donc être "plus dangereux qu'utiles".

Parmi ces médicaments, on en retrouve quatre qui sont prescrits par un médecin, et donc vendus sur ordonnance: Ocaliva, Ulipristal, Rectogesic et Cimétidine Mylan.

Deux médicaments en vente libre, dont les effets indésirables sont sous-évalués et peuvent faire courir un risque au malade, ont également été épinglés: il s'agit du Décontractyl (en cachets ou en pommade) et du Toplexil (et ses génériques comme l'Humex, à base d'oxomémazine).

Lire aussi: certains médicaments vont coûter plus cher au 1er janvier 2019

En ce qui concerne le Décontractyl, c'est le principe actif (la méphénésine) qui peut être dangereux pour le patient car il entraîne somnolences, réactions allergiques, nausées, vertiges… et a aussi des effets psychotropes.

Prescrire recommande aussi d'écarter le Toplexil (sirop pour la toux) car il a des propriétés neuroleptiques et peut exposer à des "effets indésirables disproportionnés", comme l'indique le rapport publié jeudi.

Cette liste noire contient 93 médicaments. Certains ont été retirés par rapport au registre 2018 car ils ont été retirés du marché ou suspendus car de nouvelles données ont poussé Prescrire à faire des analyses plus poussées.

Et aussi:

L'Assemblée nationale n'a pas autorisé les pharmaciens à prescrire certains médicaments

Moins rembourser les patients refusant les médicaments génériques, une fausse bonne idée ?

Médicaments sans ordonnance: les labos s'insurgent contre le "paquet neutre"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Six nouveaux médicaments ont été ajoutés à la liste noire de la revue "Prescrire", dont le Décontractyl et le Toplexil.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-