Des chercheurs français mettent au point un fromage pour soigner l'intestin

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 03 avril 2018 - 18:51
Image
Le mystère de la présence des trous dans l'emmental suisse est enfin résolu.
Crédits
©Wikimedia Commons
Un fromage expérimental capable de soulager les affections de l'intestin a été mis au point par des chercheurs français de l'INRA. (Illustration)
©Wikimedia Commons
Des chercheurs français de l'INRA de Rennes ont récemment mis au point un fromage expérimental permettant de soigner (soulager et prévenir) les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin. Un essai clinique est en cours.

Le fromage aurait des vertus anti-inflammatoires. Des chercheurs de l'Institut national de la recherche agronomique (INRA) de Rennes ont récemment mis au point un fromage expérimental qui serait capable de soigner les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin. Ou tout du moins de soulager la douleur et de prévenir des pathologies comme la colite ou la maladie de Crohn.

Les scientifiques du laboratoire STLO (Science et Technologie du Lait et de l'œuf) ont isolé trois bactéries qui servent pour la fermentation des fromages mais sont aussi connues pour avoir un effet anti-inflammatoire. Ils ont ensuite collaboré avec un industriel breton, auquel ils ont demandé de fabriquer une meule d'emmental, uniquement à partir de ces trois bactéries données.

"Ces probiotiques jouent sur des facteurs comme l’immunité, l’inflammation, la digestion, la motilité, la sensibilité et la perméabilité de l’intestin et n’ont pas de potentiel technologique reconnu", explique l'INRA dans son communiqué.

Lire aussi: des chercheurs français ont recréé la façon idéale de dire "Bonjour!"

Des premiers tests ont été effectués en laboratoire sur des souris et ils se sont avérés concluants. Les espérances des chercheurs ont même été dépassées car l'action de ce fromage expérimental est allée au-delà du cadre qu'ils s'étaient fixés: "Nous nous sommes aussi rendu compte qu’il pouvait atténuer les effets secondaires de la chimiothérapie", a révélé au Parisien Gwenaël Jan, directeur de recherche.

Suite à ces premières conclusions, un brevet a été déposé et des patients du CHU de Rennes ont pu bénéficier d'un essai clinique. Les scientifiques espèrent désormais trouver de nouveaux financements pour approfondir et valider leurs travaux.

À LIRE AUSSI

Image
Une femme en plein soleil.
Des chercheurs ont découvert une substance permettant de bronzer sans soleil
Des chercheurs américains ont découvert une substance capable de faire brunir la peau sans que celle-ci ait besoin d'être exposée au soleil. Un rapport a été publié ma...
15 juin 2017 - 14:19
Société
Image
Une calvitie.
Calvitie: des chercheurs ont découvert une cellule qui pourrait stopper la perte de cheveux
Voici une découverte qui va ravir les hommes. Alors que des chercheurs de l'université de San Francisco travaillaient sur la régénération de la peau, ils ont découvert...
07 juin 2017 - 17:35
Lifestyle
Image
L'opération Vos pouces pour la science vise à recueillir des conversations tenues sur Facebook, Wh
Des chercheurs recueillent des conversations pour comprendre le langage des réseaux sociaux
Des chercheurs ont lancé lundi un appel aux usagers des réseaux sociaux afin d'étudier les évolutions du langage au cours des dernières années. L'opération "Vos pouces...
10 avril 2017 - 20:35

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.