Des fruits de mer pour protéger le cerveau des seniors

Des fruits de mer pour protéger le cerveau des seniors

Publié le :

Dimanche 15 Mai 2016 - 16:14

Mise à jour :

Dimanche 15 Mai 2016 - 16:15
Riches en oméga-3, les fruits de mer seraient un précieux allié pour les seniors. En consommer régulièrement permettrait ainsi de lutter contre le déclin cognitif, selon une étude récente.
©Loic Venance/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Fêter Noël tous les jours pourrait être bon pour les seniors, leur cerveau précisément. Mais plutôt que les agapes des fêtes de fin d'années, ce seraient, selon une étude publiée le 4 mai dans la revue scientifique Neurology, les oméga-3 contenus dans les fruits de mer qui pourraient aider à lutter contre le déclin cognitif.

Huîtres, crevettes et autres bulots regorgeraient de ces acides gras particuliers aux effets bénéfiques déjà bien connus. Mais, selon les recherches de l'équipe du centre médical de la Rush University (États-Unis) en association avec la Wageningen University (Pays-Bas) dirigées par le docteur Martha Clare Morris, "il s'avère qu'à long terme, consommer ceux-ci à travers des fruits de mer est encore plus efficace".

La scientifique s'appuie pour cela sur les conclusions d'une enquête menée sur 915 volontaires âgés en moyenne de 81 ans sur une période de 5 ans et séparés en deux groupes: les mangeurs réguliers (plusieurs fois par semaine) de fruits de mers, et les autres. Les cobayes ont ensuite subi une série de 19 test au total sur cette période afin d'analyser l'évolution de leurs capacités mentales, notamment, mais pas seulement, la mémoire, le repérage dans l'espace, la vitesse de perception ou encore les facultés visuelles.

Les résultats présentés sont sans appels puisque les volontaires du premier groupe présentaient un risque inférieur de déclin cognitif.

Et que les "allergiques" aux fruits de mer se rassurent: le poisson aussi est riche en oméga-3.

 

Consommer des oméga-3, par exemple en mangeant des fruits de mer, permettrait de lutter contre le déclin cognitif.


Commentaires

-