Des scientifiques créent (par hasard) une enzyme qui mange le plastique

Des scientifiques créent (par hasard) une enzyme qui mange le plastique

Publié le :

Mardi 17 Avril 2018 - 12:42

Mise à jour :

Mardi 17 Avril 2018 - 12:49
Des scientifiques américains ont créé par hasard une enzyme capable de dévorer le plastique des bouteilles. Elle pourrait être la solution aux problèmes des déchets qui polluent les océans du globe.
© INDRANIL MUKHERJEE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est une avancée inattendue qui pourrait résoudre un problème mondial. Des chercheurs américains et anglais ont créé par hasard une enzyme dévoreuse de plastique.

Dans leur étude publiée lundi 16 dans PNAS (Comptes-rendus de l'académie américaine des sciences), ils ont détaillé leur découverte.

A voir aussi: Pollution de l'air - la France transmet ses feuilles de route à Bruxelles

Les scientifiques du laboratoire national des énergies renouvelables américain et ceux de l'université de Portsmouth étudiaient une bactérie spécifique (Ideonella sakaiensis) venue du Japon et découverte il y a quelques années.

Et celle-ci a une particularité: elle se nourrit uniquement de polytéréphtalate d'éthylène, plus communément appelé PET. Ce plastique est très utilisé dans la fabrication de bouteilles.

Censés observer cette enzyme nouvelle, les scientifiques "ont été un peu plus loin en concevant par accident une enzyme qui est encore plus efficace pour désagréger les plastiques PET".

Cette découverte est un premier pas très encourageant vers "une solution de recyclage" du plastique. "Bien que l'avancée soit modeste, cette découverte inattendue suggère qu'il y a de la marge pour améliorer davantage ces enzymes, pour nous rapprocher encore d'une solution de recyclage pour la montagne en constante croissance de plastique mis au rebut", a expliqué l'un des chercheurs de l'équipe.

Plus de huit millions de tonnes de plastique polluent actuellement les océans chaque année et ce malgré les efforts faits sur le recyclage des déchets.

L'enzyme créée par les chercheurs mange le plastique des bouteilles: une solution pour le recyclage des déchets.


Commentaires

-