Deux bébés siamois, reliés par l'abdomen, ont été séparés avec succès à Paris

Deux bébés siamois, reliés par l'abdomen, ont été séparés avec succès à Paris

Publié le :

Lundi 01 Juin 2015 - 11:55

Mise à jour :

Lundi 01 Juin 2015 - 12:15
Hassan et Boubacar, deux bébés siamois guinéens ont été opérés avec succès à l'hôpital Necker à Paris. Reliés par l'abdomen, ils ont été séparés la semaine dernière sans complication et sont, d'après les dernières nouvelles, en bonne santé.
©Capture d'écran TF1
PARTAGER :
-A +A

Ce n'est pas tous les jours qu'une telle prouesse médicale est réalisée. Deux bébés siamois de 4 mois et demi, nés en Guinée et reliés par l'abdomen, ont été séparés la semaine dernière, le 26 mai, à l'hôpital Necker à Paris après une opération de 10 heures, a révélé ce lundi Le Figaro.

Financée grâce aux donateurs de l'association La Chaîne de l'espoir, qui vient en aide aux enfants qui ne peuvent être opérés dans leur pays d'origine, l'intervention a nécessité la présence de sept chirurgiens (quatre chirurgiens pédiatriques et 3 chirurgiens plasticiens).

L'histoire de ces deux bébés est tout bonnement incroyable. Nés au début janvier à Conakry en Guinée, Hassan et Boubacar avaient 20 centimètres de peau et une partie du système digestif en commun (le foie et l'intestin grêle). Une rareté qui avait d'ailleurs provoqué une effervescence médiatique en Guinée et pour cause: il s'agit des premiers bébés siamois nés vivants dans le pays, une naissance qui relevait du miracle.

Après de nombreux examens, les médecins ont alors annoncé à leur maman, Fatoumata, qu'il était possible de les séparer en France. L'opération s'avérait toutefois très risquée. Pour être prêt le jour J et ne pas risquer une fin tragique, les chirurgiens l'ont alors répétée à plusieurs reprises et ont imaginé toutes les complications possibles.

Grâce à cette implication et à une mobilisation de masse, l'opération s'est déroulée sans encombre et les deux bébés sont aujourd'hui en bonne santé. Ils pèsent 9 kilos à eux deux (contre 5,6 à la naissance) et devraient rapidement rejoindre leurs trois frères et sœurs. "Je suis très contente et soulagée que tout ce soit bien passé", s'est réjoui la maman. 

 

Hassan et Boubacar étaient reliés par l'abdomen.


Commentaires

-