Don du sang: les établissements se mobilisent à Paris, Brest et Lille

Don du sang: les établissements se mobilisent à Paris, Brest et Lille

Publié le :

Jeudi 06 Juin 2019 - 12:55

Mise à jour :

Jeudi 06 Juin 2019 - 13:01
© GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'établissement français du sang lance un appel à la mobilisation générale alors que les réserves de sang sont au plus bas en France depuis huit ans. Voici quelques indications sur les conditions pour donner son sang et les lieux où le faire en toute sécurité, à Paris, Lille et Brest notamment.

"En une heure j'ai sauvé trois vies": c'est le slogan d'une campagne de l'EFS, Etablissement français du sang. L'EFS est en effet dans une situation critique en ce mois de juin et tente d'inciter les potentiels donneurs.

Les réserves de sang sont en effet au plus bas et risquent de baisser encore avec le lundi de Pentecôte.

"Après les nombreux jours fériés du mois de mai et à la veille de la Journée mondiale des donneurs de sang (le 14 juin ndlr), les réserves de sang sont basses et la situation est très fragiles", a ainsi indiqué l'EFS dans un communiqué mardi 4.

Actuellement, seulement 85.000 poches de globules rouges sont encore en réserve: un niveau extrêmement bas qui n'avait pas été atteint depuis 2011.

A voir aussi: Don du sang et transfusion: les homosexuels n'ont pas augmenté le risque de transmission du VIH affirme une étude

Avant même la journée mondiale des donneurs, ceux qui le souhaitent sont invités à se rendre à la maison de dons la plus proche de chez eux pour palier à la crise. Entre le 11 juin et le 13 juillet, pas moins de 7.000 collectes seront en outre organisées partout en France.

"C’est dès aujourd’hui que nous avons besoin des donneurs", a indiqué l'EFS.

Il faut cependant remplir certaines conditions pour pouvoir donner son sang. Un petit test est d'ailleurs disponible sur le site de l'organisme. Voici les conditions à remplir pour pouvoir faire un don:

- Peser plus de 50 kg

- Ne jamais avoir subi une transfusion ou une greffe d'organe

- Ne pas souffrir de manque de fer ou d'anémie

- Ne pas être enceinte ou avoir accouché depuis plus de six mois

- Ne pas avoir eu de fièvre ou une infection dans les deux dernières semaines précédant le don

- Ne pas avoir subi de soin dentaire dans les dernières 24 heures

- Ne pas avoir été opéré dans les quatre mois précédant le don

- Ne pas s'être fait un piercing ou un tatouage durant les quatre derniers mois

- Ne pas avoir de douleurs cardiaques après un effort

- Ne pas avoir eu plus d'un partenaire sexuel durant les quatre derniers mois

- Ne jamais avoir pris de drogues par voie intraveineuse

- Ne pas avoir un partenaire ayant des pratiques à risque (prise de drogues par voie intraveineuse etc)

- Ne pas avoir voyagé dans certains pays, d'Amérique du sud et d'Asie notamment, durant les quatre derniers mois.

Les soignants responsables des dons se renseigneront sur ces points avant d'effectuer un don quelconque.

Il est possible de donner son sang dans de très nombreuses villes de France au sein d'un local de l'EFS, généralement situé dans ou à proximité d'un hôpital. Il n'est pas nécessaire de prendre rendez-vous.

A lire aussi:

Don du sang: l’Europe autorise l’exclusion des homosexuels mais "sous conditions"

Les stocks de sang de l'EFS sont au plus bas en ce mois de juin.


Commentaires

-