Dong du sang: des stocks en baisse avant l'été, l'appel aux donneurs s'intensifie

Dong du sang: des stocks en baisse avant l'été, l'appel aux donneurs s'intensifie

Publié le :

Jeudi 16 Juin 2016 - 11:50

Mise à jour :

Jeudi 16 Juin 2016 - 12:05
©Isopix/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Mardi 14 juin c'était la Journée mondiale du don du sang. A quelques jours des premiers départs en vacances, l'Etablissement Français du Sang se mobilise pour encourager les français à donner leur sang.

L'été est la période la plus sensible de l'année en ce qui concerne les stocks de sang: en temps normal l'Etablissement Français du Sang (EFS) dispose de 12 à 15 jours d'avance de sang mais la semaine dernière les stocks étaient de seulement sept jours d'avance, ce qui est très bas. Pour assurer le bon déroulé de l'été, l'EFS essaie de mobiliser ses donneurs: deux voire trois SMS ont été envoyés aux donneurs réguliers et des navettes ont été installées devant des entreprises afin d'inciter les salariés à faire un don.

Créée en 2004 par l'Organisation Mondiale de la Santé, la Journée mondiale du dong du sang a pour objectif de promouvoir les valeurs éthiques du don que sont le bénévolat, le volontariat, l'anonymat et la gratuité. Il s'agit également de remercier les donneurs et d'inciter d'autres personnes à se joindre à eux. Pour cela l'EFS rappelle que le plus difficile c'est la première fois: une fois l'appréhension passée tout se passe bien et les donneurs reviennent régulièrement.

L'enjeu est important pour l'EFS qui doit sans cesse renouveler ses stocks mais aussi mobiliser de nouveaux donneurs, pour remplacer ceux qui ont atteint l'âge limite. Toutes les personnes âgées de 18 à 70 ans et pesant plus de 50kg peuvent donner leur sang, à condition évidemment qu'elles soient en bonne santé (ne pas souffrir de pathologies graves ni de maladies infectieuses transmissibles dans le sang, ne pas avoir d'infections ou revenir de zones à risque). Un homme peut donner son sang six fois dans l'année et une femme quatre fois.

L'année dernière, plus de 1.500.000 personnes ont donné leur sang, ce qui a permis de soigner un million de malades et de blessés. Après les attentats du 13 novembre, l'élan de solidarité avait été tellement important que certains donneurs avaient dû être renvoyés chez eux. L'EFS rappelle que c'est maintenant qu'il faut se mobiliser à nouveau.

En France, seulement 4% de la population apte donne son sang alors que 10.000 dons de sang par jour sont nécessaires pour répondre aux besoins des malades. Toutes les collectes de sang sont répertoriées sur le site de l'EFS

 

A l'approche de l'été les stocks de sang diminuent et l'EFS fait un appel aux donneurs.


Commentaires

-