Elle fait un frottis à la télévision pour inciter au dépistage du cancer (vidéo)

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 28 janvier 2019 - 11:03
Image
Aller une fois par an chez le gynécologue pour le dépistage des cancers de l'appareil génital, c'est le message d'une campagne accrocheuse
Crédits
© DIDIER PALLAGES / AFP/Archives
Une femme a fait un frottis vendredi en direct à la télévision britannique pour inciter les jeunes à faire le dépistage du cancer du col de l'utérus.
© DIDIER PALLAGES / AFP/Archives

Afin de sensibiliser les jeunes femmes au dépistage du cancer du col de l'utérus, une Britannique a accepté vendredi de faire en direct à la télévision un frottis, un examen gynécologique qui permet de détecter d'éventuelles cellules cancéreuses.

Du 27 janvier au 2 février 2019 se tient la semaine européenne de dépistage du cancer de col de l'utérus. En amont de cet événement, une Britannique a accepté de se soumettre en direct à la télévision, dans l'émission Victoria Derbyshire Show sur la BBC, à un frottis afin d'inciter les jeunes femmes à faire cet examen gynécologique qui peut sauver des vies.

Chloe Delevingne, mère de famille, a expliqué sur Instagram avoir voulu faire cela à la télévision pour toucher le plus grand nombre possible de personnes.

Elle a confié que lorsqu'elle avait 21 ans, elle avait fait un frottis chez son gynécologue et des cellules précancéreuses avaient été détectées. Sans quoi, elle n'aurait peut-être pas pu être soignée à temps et aurait pu devenir stérile.

Lire aussi: le dépistage du cancer du col de l'utérus sera pris en charge à 100%

Cette maman de deux enfants a aussi expliqué qu'en passant à la télévision elle ne souhaitait nullement se donner en spectacle mais bien avertir sur l'importance de faire un frottis régulièrement.

"Je ne vais pas prétendre que c'est une expérience agréable mais c'est quelque chose de très important pour votre santé", a-t-elle aussi écrit sur Instagram. "Si on a pu convaincre ne serait-ce qu'une personne aujourd'hui à aller faire le test, alors le travail est fait".

Et aussi:

Elle accouche malgré un cancer du col de l'utérus

Après un test ADN erroné, elle se fait retirer les seins, les ovaires et l'utérus

Cancer du col de l'utérus: le stérilet, un moyen de réduire les risques?

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don