Elle s'injecte du jus de fruits dans les veines et frôle la mort

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Elle s'injecte du jus de fruits dans les veines et frôle la mort

Publié le 20/03/2019 à 16:05 - Mise à jour à 16:09
© GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Une Chinoise de 51 ans a passé cinq jours en soins intensifs fin février et a vraiment frôlé la mort après s'être injecté du jus de fruits directement dans les veines. Elle pensait que ça allait l'aider à être en meilleure santé. 

Son foie, ses poumons, son cœur et ses reins ont été touchés: fin février, en Chine, une femme de 51 ans a eu recours à une pratique douteuse dans l'espoir de se sentir en meilleure forme, et de rester en bonne santé.

Elle a mixé des fruits et s'est ensuite injecté le jus directement dans les veines.

Après l'injection, elle s'est vite sentie mal. Elle a souffert de fortes démangeaisons cutanées et a fait une poussée de fièvre.

Son état de santé s'est rapidement dégradé et elle a été transportée aux urgences.

La mixture qu'elle s'est injectée dans le sang a été analysée et plus de 20 fruits différents ont été détectés, selon un employé de l'hôpital de Xiangnan où elle a été admise cité par la BBC.

Lire aussi: écrasée par une femme obèse dans un toboggan aquatique, elle frôle la mort

Plusieurs organes ont été gravement touchés et la quinquagénaire a passé cinq jours en soins intensifs avant que son état de santé s'améliore.

Les médecins n'ont cependant pas précisé si elle était tirée d'affaire. Ni si elle allait garder des séquelles à vie si jamais elle s'en sortait.

Sur les réseaux sociaux, le cas de cette femme a fait le buzz et de nombreux internautes chinois ont dénoncé le manque d'informations et de connaissances sur la santé dans leur pays.

Et aussi:

Il s'injecte son propre sperme pour "soigner" son mal de dos

Elle frôle la mort après s'être percé un bouton (preuve qu'il ne faut pas le faire)

Elle injecte de l'eau de Javel à son bébé parce qu'elle "ne l'aime pas"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


En Chine, une femme de 51 ans a failli mourir après s'être injecté du jus de fruits directement dans les veines.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-