En 2050, la moitié de l'humanité sera myope

Un avenir flou

En 2050, la moitié de l'humanité sera myope

Publié le :

Vendredi 19 Février 2016 - 17:41

Dernière mise à jour :

Vendredi 19 Février 2016 - 17:45
Une étude australienne avance que la myopie touchera la moitié de la population mondiale, soit cinq milliards de personnes, d'ici 2050. Cela notamment en raison d'un mode de vie qui implique beaucoup de temps passé devant les écrans.
Facebook icon
Twitter icon
Google icon
©Flickr/Creative Commons
-A +A

Ce n'est pas vraiment une nouvelle rassurante pour nos yeux, et même avec une mauvaise vue, l'échéance apparaît assez proche. Selon une étude de l’Institut de la vision de l’Université de New South Wales (Australie), publiée dans la revue Ophtalmology, un habitant de la Terre sur deux souffrira de myopie en 2050. Avec l'augmentation prévue de la population mondiale, cela concernerait pas moins de cinq milliards d'êtres humains.

Certes, la myopie, si elle peut vite être source d'ennuis au quotidien, n'apparaît pas comme le pire des handicaps, surtout dans un pays développé dans lequel consulter un ophtalmologiste et porter des lunettes relève de la vie quotidienne.

Cependant, la myopie est à l'origine de pathologies plus graves comme la cataracte, le glaucome, le décollement de la rétine ou la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). Autant de maladies qui peuvent conduire à la cécité. L'étude relève d'ailleurs que parmi les cinq milliards de personnes concernées, 938 millions souffriraient de myopie sévère. Toutes les populations ne sont pas égales face à ce risque qui toucherait deux fois plus les populations asiatiques que celles d'Europe.

Depuis plusieurs décennies, les chercheurs constatent une augmentation des cas de myopie. Selon l'Association nationale pour l'amélioration pour la santé de la vue, le nombre d'Européens touchés aurait doublé en 40 ans.

Si ce nombre devrait continuer à augmenter, ce serait en raison de notre mode de vie moderne. Le temps passé devant les écrans est en constante augmentation, au détriment de celui passé en plein air. Résultat: les yeux sont essentiellement sollicités pour regarder un écran situé à quelques dizaines de centimètres, plutôt que l'horizon. La vue de loin en pâtirait donc davantage.

Outre un dépistage plus précoce, il est donc recommandé pour prévenir l'apparition de la myopie de limiter le temps passé devant les écrans, ou à défaut de conserver une distance d'au moins 50 centimètres ou de faire des poses régulières pour porter son regard sur des objets plus lointains. 

 

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

Le développement de la myopie serait notamment dû au temps croissant passé devant les écrans.