Épidémie de grippe: le vaccin sera-t-il efficace cet hiver?

Épidémie de grippe: le vaccin sera-t-il efficace cet hiver?

Publié le :

Mercredi 08 Novembre 2017 - 17:59

Mise à jour :

Mercredi 08 Novembre 2017 - 18:09
©Fred Tanneau/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le vaccin contre la grippe H3N2 a été peu efficace lors de la dernière épidémie. Il devrait cependant être de nouveau utilisé cet hiver, avec l'espoir que la souche n'ait pas muté ou qu'elle ne soit pas la plus virulente.

L'épidémie de grippe n'est pas encore là, mais le retour du froid en annonce déjà l'arrivée. Comme chaque année, la campagne de vaccination a déjà commencé, notamment à destination des personnes âgées et fragiles. Mais alors que les Français restent méfiants à l'égard des vaccins, enjeux de débats et polémiques, les chiffres concernant l'épidémie de l'hiver dernier viennent jeter le trouble.

Les comptes rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS) ont en effet conclu début novembre que l'efficacité du vaccin contre la grippe a été nettement limitée en 2016, ne protégeant que 20 à 30% des personnes vaccinées. La faute à une mutation du virus.

Il existe en effet plusieurs formes de grippe. Chaque début d'année, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) émet des prévisions sur les souches qui risquent de sévir lors de la prochaine épidémie. Mais la souche H3N2 très présente lors de l'hiver 2016-2017 a muté entre-temps. Le vaccin 2016 avait bien été "actualisé" pour y inclure la nouvelle version de cette protéine mutante mais sans grand succès.

Mais surtout, il reste le même cette année, H3N2 étant encore l'un des suspects. Ce qui ne signifie pas pour autant que ce sera la souche la plus virulente cette année. La souche principale de la prochaine épidémie de grippe pourrait aussi être une H3N1 ou une grippe dite de type B, "pour lesquelles le vaccin est beaucoup plus efficace" selon le professeur Bruno Lina, spécialiste de la maladie, cité par Le Parisien. Une efficacité de 30% reste d'ailleurs mieux que rien, la grippe pouvant tuer. 

Le vaccin contre la souche H3N2 n'a été efficace qu'à 30% durant l'épidémie 2016-2017.


Commentaires

-