Fécondation in vitro, l'autre avantage du régime méditerranéen

FIV

Fécondation in vitro, l'autre avantage du régime méditerranéen

Publié le :

Mardi 30 Janvier 2018 - 16:34

Mise à jour :

Mardi 30 Janvier 2018 - 16:58
Selon une étude grecque publiée ce mardi, les femmes qui auraient recours à une fécondation in vitro auraient plus de chance de mener leur grossesse à terme en ayant préalablement suivi un régime méditerranéen. Les chercheurs n'ont cependant pas encore établi le lien avec ce régime connu pour ses apports en acide gras.
©Marcel Mochet/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les vertus sanitaires du régime méditerranéen, riche en acide gras, sont déjà connues. Mais selon une nouvelle étude publiée ce mardi 30 dans le magazine Human Reproduction, il aurait également des avantages en matière de fertilité et plus particulièrement pour les femmes cherchant à accomplir une fécondation in vitro (FIV).

Une théorie qui reste encore à démontrer. En effet, l'équipe scientifique grecque à l'origine de cette publication n'a pas établi le mécanisme qui lierait ce régime à la réussite d'une FIV. Elle a en revanche observé une différence nette.

Lire aussi: Les oméga-3 préviendraient la schizophrénie

Ainsi, sur un groupe de 244 femmes qui ont subi une fécondation in vitro à Athènes, les chercheurs ont noté que celles qui avaient accepté de suivre un régime méditerranéen dans les six mois précédents l'opération avaient "65 à 68% de chances en plus de mener une grossesse à terme avec succès par rapport à celles qui n'ont pas autant respecté un régime méditerranéen".

Le sujet nécessitera cependant des approfondissements puisque l'étude n'établit pas quel mécanisme provoquerait cet effet. Par ailleurs, sa portée est également limitée -de l'aveu même de ses auteurs- par la population étudiée. Ces résultats ne s'appliquent pas aux femmes obèses (indice de masse corporel supérieur à 30 kg/m²) catégorie exclue de l'étude.

Le régime méditerranéen se caractérise par une richesse en acide gras issue notamment de l'huile d'olive ou des poissons typiques de cette région (saumon, sardines, maquereaux, harengs). On en trouve également dans les noix, le soja ou encore les avocats. Ils sont réputés pour leurs effets positifs sur le cerveau mais aussi, selon certaines études, sur les problèmes cardio-vasculaires.

Le régime méditerranéen augmenterait les chances de réussite d'une fécondation in-vitro.

Commentaires

-