Finastéride: un traitement contre la calvitie peut causer dépression et troubles sexuels

Renforcer la prévention

Finastéride: un traitement contre la calvitie peut causer dépression et troubles sexuels

Publié le :

Vendredi 27 Octobre 2017 - 12:51

Mise à jour :

Vendredi 27 Octobre 2017 - 13:01
L'autorité nationale de sécurité du médicament et des produits de santé a fait savoir jeudi que l'information sur les risques du finastéride, produit utilisé surtout contre la chute des cheveux chez l'homme, sera renforcée. Il peut en effet entraîner des effets psychiatriques allant jusqu'aux idées suicidaires et des troubles sexuels.
©Nathanaël Carré/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dépression, idées suicidaires et troubles sexuels: les risques liés au finastéride étaient connus depuis des années, mais les autorités sanitaires souhaitent renforcer la prévention des patients. L'autorité nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a en effet rappelé jeudi 26 les effets secondaires de ce traitement contre la calvitie (dosé à 1 mg) ou l'hypertrophie de la prostate (à 5 mg) et durcit les règles d'information des patients.

"Depuis la commercialisation de Propecia (traitement contre la chute des cheveux, NDLR) en 1999, des effets indésirables psychiatriques ont été signalés, suggérant un lien possible entre la prise de finastéride et une dépression ou des idées suicidaires", rappelle l'ANSM, précisant que "le risque de dépression était par ailleurs déjà mentionné dans les documents d’information (RCP et notice) du finastéride 5 mg (Chibro-Proscar et génériques)".

Des mises en garde jugées cependant insuffisantes par l’Agence européenne des médicaments (EMA). Celle-ci a donc ordonné que les documents d'informations concernant ces traitement comprennent désormais un avertissement à destination des professionnels de santé et des patients. L'objectif est que les uns comme les autres soient particulièrement attentifs aux signes de dépressions. Le traitement par finastéride devra ainsi être interrompu devant tout symptôme psychiatrique.

Et l'ANSM de rappeler que ce produit peut également causer des problèmes sexuels. "Il peut s’agir d’une diminution de la libido, de troubles de l’érection et de troubles de l’éjaculation". Les hommes qui sont traités par finastéride -contre-indiqué chez la femme- peuvent également développer un cancer du sein.

L’Agence européenne des médicaments a demandé un renforcement des mesures d'informations sur le finastéride.

Commentaires

-