Fraudes à l'Assurance maladie: nouveau record

Fraudes à l'Assurance maladie: nouveau record

Publié le :

Mardi 27 Octobre 2015 - 13:00

Mise à jour :

Mardi 27 Octobre 2015 - 13:14
©B.R.Productions/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le montant des fraudes détectées à l'Assurance maladie s'élève à près de 200 millions d'euros en 2014, soit une hausse de 17% sur un an. Et à la grande surprise de tous, les professionnels de santé sont ceux qui ont le plus fraudé avec 73,1 millions d'euros.

Du jamais-vu. Le montant des fraudes détectées à l'Assurance maladie s'est élevé à 196,2 millions d'euros en 2014, contre 167,1 millions en 2013, soit une hausse de 17% sur un an, ont révélé les Les Echos qui évoque un "nouveau record historique". Ces activités frauduleuses ne concernent "que la Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés" (CNAM) où "se concentrent 96 % des fraudes" stipule toutefois le quotidien économique. 

En tête de ce triste palmarès se trouvent, à la grande surprise de tous, les professionnels de santé. Avec 73,1 millions d’euros, les médecins, qui sont les premiers tricheurs, ont détourné 37% de la somme globale. "Le cas classique, c’est le médecin qui facture des visites à domicile fictives, en tiers payant, et qui remplit et signe les feuilles de soins à la place de l’assuré", indiquent Les Echos.

Viennent ensuite les établissements de santé (hôpitaux, cliniques, etc.) avec "52,6 millions d’euros (27% du total)". Les assurés sont pour leur part "les auteurs de moins de 20 % des fraudes, à 38,8 millions d’euros".  Pour ces derniers, ce sont les arnaques à la Couverture maladie universelle (CMU) qui sont "préférées", par exemple avec la dissimulation des revenus du conjoint. Pour bénéficier de la CMU, ils choisissent aussi dans certains cas de cumuler un emploi et des indemnités journalières.

Face à ce constat, les autorités ont décidé de serrer la vis en donnant les moyens à l'Assurance maladie de perfectionner le niveau de son arsenal de détection des fraudes. "Sur les dix dernières années, la répression a permis de récupérer 1,4 milliard d'euros". Concrètement, "2.900 interdictions de donner des soins ont été prononcées par les ordres contre les professionnels de santé qui ont triché et 2.600 fraudeurs ont été condamnés à faire de la prison".

Le montant des fraudes reste néanmoins modeste (0,1%) en comparaison de l'ensemble des remboursements effectués l'an dernier: 178 milliards d'euros de dépenses de santé.

 

Les professionnels de santé sont les premiers fraudeurs à l'Assurance maladie en 2014.


Commentaires

-