Gastro-entérite: le seuil épidémique largement atteint dans plusieurs régions

Gastro-entérite: le seuil épidémique largement atteint dans plusieurs régions

Publié le 16/11/2018 à 16:52 - Mise à jour à 17:00
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Quatre régions françaises ont largement dépassé le seuil épidémique de la gastro-entérite selon le réseau Sentinelle. A l'échelle nationale, il était pratiquement atteint ce vendredi.

Officiellement la France n'est pas encore en épidémie de grippe à l'échelle nationale ce vendredi 16. Mais il s'en est fallu de peu pour que le seuil soit atteint dans le dernier bulletin d'information du réseau Sentinelle. Surtout, dans plusieurs région, il a été largement dépassé.

Il faut donc s'attendre à ce que le virus de l'hiver soit nettement plus présent dans les prochaines semaines. Selon les dernières informations remontées "le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 154 cas pour 100.000 habitants", note le réseau Sentinelle. Cela alors que le seuil épidémique pour cette 45e semaine de l'année est fixé à 158 cas pour 100.000 habitants.

 Si on ne peut donc pas parler au sens strict d'"épidémie" en France, l'Hexagone est touché de manière très hétérogène. Plusieurs régions se trouvent ainsi nettement au-dessus du seuil. Ainsi les Hauts-de-France affichent un taux largement supérieur de 251 cas pour 100.000 habitants, l'Ile-de-France 242, les Pays de la Loire 218, et la région Grand Est 201.

Voir: Epidémie de gastro-entérite: comment l'éviter

Il n'est pas impossible que ces chiffres reculent ponctuellement la semaine prochaine, mais la véritable épidémie hivernale apparaît inévitable.

"L’augmentation du nombre de consultations pour gastro-entérite aigüe s’observe habituellement entre décembre et janvier avec un pic le plus souvent au cours des deux premières semaines de janvier", note Santé publique France. Le nombre total de cas peut beaucoup varier d'une année à l'autre. Les autorités sanitaires françaises prennent comme référence l'année 2009-2010 durant laquelle 21 millions de malades avaient été recensés. Chaque hiver, le nombre de consultations varie entre 700.000 et 3,7 millions en France.

Afin d'éviter d'être contaminé, l'InVS rappelle que "les mains constituent le vecteur le plus important de la transmission des virus entériques et, de ce fait, l’hygiène des mains est primordiale (eau et savon, ou produit hydro-alcoolique)". Quant à ceux qui sont déjà touchés, "la meilleure prévention des complications de la diarrhée aiguë est la réhydratation précoce à l'aide des solutés de réhydratation orale".

Lire aussi:

Grippe hivernale: se faire vacciner en pharmacie, c'est possible (liste)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


L’épidémie de gastro-entérite est presque déclenchée en France, et sévit déjà dans certaines régions.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-