Gâteau au cannabis à l'école dans l'Essonne: quels sont les risques du "space cake"?

Gâteau au cannabis à l'école dans l'Essonne: quels sont les risques du "space cake"?

Publié le :

Mercredi 29 Novembre 2017 - 10:52

Mise à jour :

Mercredi 29 Novembre 2017 - 11:10
Plusieurs élèves et un professeur ont été intoxiqués par un gâteau au cannabis, ramené jeudi dernier par un collégien dans l'Essonne. L'affaire qui n'a pas eu de graves conséquences sanitaires peut faire sourire, mais les dangers du cannabis restent réels. Et le fait de le consommer en "space cake" augmente les risques de "bad trip".
©Martijn/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un collégien scolarisé dans l'Essonne a eu l'idée de ramener jeudi 23 un gâteau au cannabis dans le cadre d'un goûter de classe.

Plusieurs élèves ainsi qu'un professeur étaient donc "défoncés" et une de ses camarades de classe a même dû se rendre aux urgences. Et les faits auraient pu être plus graves.

Voir: Avec un gâteau au cannabis, le collégien drogue ses camarades de classe

En effet, le cannabis n'est, à proprement parler, pas plus dangereux -ni plus légal- lorsqu'il est incorporé à un gâteau et ingéré que lorsqu'il est fumé. Ses mécanismes et ses effets restent les mêmes. Toutefois, cette façon d'en prendre présente un autre type de risque.

Il est en effet plus "facile" de s'intoxiquer avec un "space cake". En effet, lorsqu'une personne fume du cannabis, elle en subit les effets petit à petit, au fur et à mesure qu'elle en inhale des petites quantités successives. Tandis que lorsqu'elle est ingérée, la drogue va faire effet beaucoup plus subitement lors de la digestion. L'utilisateur qui ne voit pas venir les effets peut donc être tenté d'en reprendre.

Lire aussi: Blue Dream - le cannabis légal déjà vendu en France visé par une "répression totale"

De même, une personne qui se voit proposer un "space cake" ne connaît pas forcément le dosage de cannabis, ni la teneur en THC de celui-ci. Il peut donc là encore être surpris par les effets.

Certes, il n'est pas possible de mourir d'une overdose de cannabis. Mais le risque de "bad trip" est lui bien réel. Il peut se manifester par un malaise physique et/ou psychologique, une angoisse, des tremblements, une difficulté à respirer, des palpitations, des vomissements voire des hallucinations ou une perte de connaissance. Des symptômes qui ne sont pas mortels à eux seul mais peuvent provoquer des situations dangereuses.

Les gâteaux au cannabis ou "space cakes" présentent des risques particuliers.


Commentaires

-