Greffé des deux mains, le petit Zion Harvey sait désormais écrire

Succès

Greffé des deux mains, le petit Zion Harvey sait désormais écrire

Publié le :

Mercredi 19 Juillet 2017 - 08:05

Mise à jour :

Mercredi 19 Juillet 2017 - 08:10
Greffé des deux mains en juillet 2015, un petit garçon, prénommé Zion Harvey, a fait énormément de progrès. Agé aujourd'hui de dix ans, il peut à présent manger tout seul, écrire et s'habiller.
©Facebook
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est une réussite. Greffé des deux mains en juillet 2015, un petit garçon, prénommé Zion Harvey, peut à présent manger tout seul, écrire et s'habiller. Fiers de ce succès, les médecins en charge de son suivi ont donc rapporté, dans un rapport, toutes les étapes de sa transformation. Ce document, publié mardi 18 dans la revue médicale britannique The Lancet, met également en lumière les périodes difficiles qu'il a traversées ainsi que ses progrès.  

Aujourd'hui âgé de dix ans, le jeune garçon a dû se battre comme un petit soldat pour en arriver là. En effet, les 18 mois qui ont suivi l'opération n'ont pas été une partie de plaisir: à cette époque, il devait prendre des traitements agressifs afin d'éviter les rejets et a dû faire énormément d'efforts pour apprendre à se servir de ses nouvelles mains. Mais cette période est désormais révolue.

"Notre étude montre qu’une transplantation des mains est possible quand elle est soigneusement préparée et soutenue par une équipe de chirurgiens, de spécialistes des greffes, de thérapeutes professionnels, de psychologues et de travailleurs sociaux", a expliqué Sandra Amaral de l’hôpital pour enfants de Philadelphie (Etats-Unis) où l’opération a eu lieu. Et d'ajouter: "Dix-huit mois après la greffe, l’enfant est plus indépendant et capable de conduire ses activités quotidiennes et continue à faire des progrès pour se servir de ses mains avec l’aide de thérapeutes et un soutien psychosocial".

Pour rappel, cette opération, qui était une première mondiale, avait nécessité la présence de quatre équipes chirurgicales. Au totla, elle avait duré 10 heures et 40 minutes.

Amputé des mains et des pieds dans sa petite enfance à la suite d'une grave infection, le petit garçon avait déjà subi une greffe de reins il y a plusieurs années à cause d'une sévère septicémie. Il prenait donc déjà des médicaments anti-rejets dont les risques et effets secondaires sont multiples: c'est notamment pour cela qu'il avait été choisi par les médecins pour être candidat à cette grande première.

Le petit garçon avait été amputé des mains et des pieds dans sa petite enfance à la suite d'une grave infection.

Commentaires

-