Greffe du visage: un patient se fait à nouveau opérer après un rejet

Greffe du visage: un patient se fait à nouveau opérer après un rejet

Publié le :

Vendredi 19 Janvier 2018 - 17:24

Mise à jour :

Vendredi 19 Janvier 2018 - 17:38
©US Navy
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un patient, qui avait reçu une première greffe du visage il y a quelques années, a une nouvelle fois été opéré en raison d'un rejet. L’intervention a été "complexe": elle a démarré lundi en début d’après-midi et s’est terminée le lendemain en début de matinée.

Il est passé une deuxième fois sur le billard. Un patient, qui avait reçu une première greffe du visage il y a quelques années, a une nouvelle fois été opéré en raison d'un rejet, selon une information rapportée par Sciences et avenir. L'information a été confirmée ce vendredi 19 par un communiqué commun de l'AP-HP et de l'agence de la biomédecine.

D'après les informations rapportées par les deux organismes, l’intervention a été "complexe": elle a démarré le lundi 15 janvier dernier en début d’après-midi et s’est terminée le lendemain en début de matinée. Quelques semaines plus tôt, le patient avait été remis en liste d’attente. "La gravité du rejet avait nécessité une exérèse complète de la face le 30 novembre 2017 et le patient était depuis hospitalisé en réanimation", ont-il indiqué. Il s'agit d'une opération chirurgicale qui consiste à retirer de l'organisme un élément qui lui est nuisible ou inutile (organe, tumeur, corps étranger, etc.).

Pour l'Agence de la biomédecine et l'AP-HP, "le suivi des greffes de face a montré qu’elles avaient une évolution similaire à toute greffe d’organe et que la durée de vie de l’organe greffé peut être limitée par des phénomènes de rejet chronique pouvant entraîner au final la destruction de l’organe".

Sur le même sujet: Etats-Unis: une spectaculaire greffe du visage a changé la vie d'Andy Sandness (VIDEO)

Malgré tout, cette nouvelle opération chirurgicale est vue comme une bonne nouvelle: Cela "démontre pour la première fois dans le domaine des greffes vascularisées composites (face et main) qu’en cas de rejet chronique une retransplantation est possible". En revanche, la prudence est toujours de mise: "cette greffe est soumise à des contraintes immunologiques sévères et seul le suivi à plusieurs semaines confirmera la viabilité du greffon".

Un homme a reçu une deuxième greffe du visage après un rejet.


Commentaires

-