Grève des médecins: la Sécu met en garde contre des retards de remboursement

Grève des médecins: la Sécu met en garde contre des retards de remboursement

Publié le :

Dimanche 04 Janvier 2015 - 13:55

Mise à jour :

Lundi 05 Janvier 2015 - 11:18
©Denis Closon/Isopix/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): RT

-A +A

Afin de protester contre le projet de loi santé, les syndicats de médecins appellent à une nouvelle fermeture des cabinets lundi et mardi. Ils invitent également à remplacer une partie des transmissions électroniques réalisées par la carte Vitale par l'envoi de feuilles de soins, ce qui "pénaliserait directement les assurés", avertit la Sécu.

Mauvaise nouvelle pour les assurés de la Sécu. En signe de protestation contre le projet de loi santé, les syndicats de médecins appellent à une nouvelle fermeture des cabinets ces lundi 5 et mardi 6, ainsi qu'à remplacer une partie des transmissions électroniques réalisées par la carte Vitale par l'envoi de feuilles de soins, le but étant d'engorger l'Assurance maladie.

"Une telle initiative aurait pour seul effet de pénaliser directement les assurés", met donc en garde la Caisse nationale de l'assurance maladie dans un communiqué, ajoutant: "une action visant à revenir, même ponctuellement, à des transmissions papier se traduirait par un allongement de plusieurs semaines -potentiellement plus de deux mois- des délais de remboursement".  Depuis la création de la carte Vitale en 1998, le nombre d'agents en charge des feuilles de soins papier a "été divisé par dix", explique l'Assurance maladie qui"rappelle aux représentants des médecins leurs responsabilités conventionnelles". Parmi elles, "l'obligation d'adresser à la caisse d'affiliation de l'assuré les feuilles de soins par voie électronique".  Par ailleurs, d'après l'Assurance maladie, la généralisation de la facture électronique a aidé à accélérer les délais de remboursements. Ces derniers sont passés d'environ deux semaines pour le traitement d'une feuille de soins papier à trois jours en moyenne par la voie électronique.

Le projet de loi santé, qui sera débattu au printemps au Parlement, avait déjà poussé les médecins à faire grève du 23 au 31 décembre. Il prévoit notamment la généralisation du tiers-payant. Autrement dit, les patients n'auraient plus à avancer leurs frais.

Mais, si les urgentistes et les patrons de cliniques privés ont réussi à obtenir des "avancées" du ministère de la Santé pendant leur grève de décembre, les médecins, eux, n'ont eu droit qu'à la promesse de groupes de discussion en janvier. Ils prévoient donc d'"encombrer" la Sécu avec un surplus de paperasse pour provoquer le gouvernement et le pousser à s'activer. Toutefois, "l''idée n'est pas de refuser systématiquement la carte Vitale, mais de faire une feuille de soins à la place lorsque cela ne pénalise pas le patient. Il suffit que chaque médecin fasse quelques feuilles de soins tous les jours pour encombrer très rapidement le système", assure Jean-Paul Ortiz, président de la Confédération des Syndicats Médicaux Français (CSMF), à l'origine du mouvement. 

 

 

Auteur(s): RT

PARTAGER CET ARTICLE :


En signe de protestation contre le projet de loi santé, les syndicats de médecins appellent à une nouvelle fermeture des cabinets début janvier.

Commentaires

-