Grippe ou méningite, les symptômes pour les reconnaître

Grippe ou méningite, les symptômes pour les reconnaître

Publié le :

Lundi 21 Janvier 2019 - 14:56

Mise à jour :

Lundi 21 Janvier 2019 - 15:10
©Scott Olson/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Les symptômes de la grippe peuvent pour certains être confondus avec ceux de la méningite. Il faut pourtant savoir différencier les deux maladies, la seconde pouvant être mortelle au-delà des personnes fragiles.

Le terme de "grippe" est souvent utilisé pour qualifier un état ou des symptômes plutôt que la maladie. Car elle peut être confondue avec d'autres pathologies comme le simple rhume mais aussi la méningite.

Cette dernière, comme la grippe, se manifeste par de la fièvre, une fatigue importante, des maux de tête ou des courbatures, ce qui peut amener à une confusion. Il convient donc de guetter d'autres symptômes qui sont, eux, propres à la méningite à savoir: une intolérance à la lumière ou au bruit, des nausées ou vomissements, une raideur de la nuque, un teint gris ou marbré et surtout des symptômes neurologiques inconstants et graves (somnolence, voire troubles de la conscience plus profonds, des signes de lésions localisées du système nerveux central ou des convulsions).

Voir: Grippe: période d'incubation, symptômes... ce qu'il faut savoir

De tels signes doivent alerter car l'hospitalisation est indispensable. En effet, si la plupart des méningites sont bénignes car dues à un virus et guérissent sans traitement, elles peuvent aussi être d'origine bactérienne ou, dans de rares cas, fongique.

Les méningites bactériennes sont mortelles dans environ 20% des cas et peuvent provoquer d'importantes séquelles. Il faut donc au plus vite subir une ponction lombaire qui permet d'identifier la source de la maladie, et donc se voir prescrire un traitement antibiotique ou antifongique.

La plus grande difficulté consiste à reconnaître la méningite chez les nourrissons. L'Assurance maladie recommande de prévenir les secours (15 ou 112) si"votre bébé a un comportement inhabituel (geignements, pleurs incessants, irritabilité, somnolence anormale), refuse de s'alimenter, a un teint gris ou marbré, ou paraît abattu et «mou»".

Lire aussi:

Grippe - remède de grand-mère ou médicaments, comment se soigner?

Grippe: l'homéopathie est-t-elle efficace pour le traitement ou la prévention?

La grippe et la méningite ont certains symptômes en commun, ce qui peut être trompeur.

Commentaires

-