Grippe: pourquoi les pharmaciens auront désormais le droit de vacciner?

Du nouveau dans les pharmacies

Grippe: pourquoi les pharmaciens auront désormais le droit de vacciner?

Publié le :

Mercredi 19 Octobre 2016 - 11:49

Mise à jour :

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:02
Les députés ont autorisé, mardi, les pharmaciens à vacciner les patients à titre expérimental et pour trois ans. Mais pourquoi ce revirement?
©Fred Tanneau/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La campagne de vaccination annuelle a débuté le jeudi 6 octobre en France. Depuis le mardi 18, les personnes souhaitant se faire vacciner contre la grippe pourront le faire chez leur pharmacien. En effet, les députés ont adopté un amendement visant à autoriser ces professionnels de santé à inoculer le vaccin mais ceci à titre expérimental et pendant trois ans. Les élus ont adopté ce texte pour à améliorer la couverture vaccinale de la France.

La couverture vaccinale correspond à la proportion de personnes vaccinées dans une population à un instant "T". Cette mesure est impérative sert à savoir si le programme de vaccination est correctement appliqué dans le pays.

Le dossier présenté par la députée socialiste, Michèle Delaunay, exprime plusieurs raisons qui donneraient le droit aux pharmaciens de faire le vaccin à des patients adultes. L'amendement pointe notamment "l'insuffisance de la couverture vaccinale en France chez les adolescents et les adultes" ainsi que de la "défiance" de la population envers les vaccins. Cette appréhension conduit donc à "l'extension des maladies infectieuses".

L'ordre national des pharmaciens avait déclaré le 1er juillet 2016 que:"le pharmacien a un rôle majeur à jouer pour contribuer à augmenter la couverture vaccinale. Présent sur tout le territoire, accessible, c'est un relais essentiel pour les personnes qui sont notamment hors du parcours vaccinal, et un acteur de prévention de premier plan".

Mais un problème de motivation peut aussi être à l'origine de cette non-vaccination. En effet, précédemment il fallait se procurer le vaccin puis prendre de nouveau un rendez-vous chez un médecin ou chez un infirmier pour se le faire injecter. Un chemin qui va devenir plus rapide donc et plus simple pour des patients qui souhaiteraient se faire vacciner.

Chaque hiver, la grippe touche des millions de personnes et en tue, généralement suite à des complications, entre 1.500 et 2.000. Les victimes sont surtout les enfants et les personnes âgées de plus de 65 ans.

 

La grippe tue entre 1.500 et 2.000 personnes en moyenne chaque année.

Commentaires

-