Grossesse: la prise de vitamine B9 réduit les risques d'autisme chez l'enfant à naître

Grossesse: la prise de vitamine B9 réduit les risques d'autisme chez l'enfant à naître

Publié le :

Mardi 12 Septembre 2017 - 16:38

Mise à jour :

Mardi 12 Septembre 2017 - 16:43
Une récente étude scientifique a établi que la vitamine B9, ou acide folique, permet de réduire les risques d'autisme chez le bébé. Ceci ne serait valable que pour les femmes enceintes qui auraient été exposées aux pesticides au tout début de leur grossesse.
©Regis Duvignau/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La vitamine B9 (ou acide folique) est régulièrement prescrite pour les femmes enceintes ou celles qui essaient d'avoir un enfant. Elle agit sur le système neuronal, aide à la croissance des cellules sanguines et renforce le système immunitaire, réduisant ainsi le risque de prématurité ou de malformation du cerveau du fœtus.

Mais les bienfaits ne s'arrêtent apparemment pas là. Des scientifiques de l'université de Davis en Californie ont mené des recherches concernant la prise de vitamine B9 en début de grossesse pour les femmes étant ou ayant été exposées aux pesticides. Ils ont publié les résultats de leur étude vendredi 8 dans la revue scientifique Environmental Health Perspectives.

Ils ont constaté que les femmes ayant pris 800 microgrammes d'acide folique quotidiennement, au moment de la conception et pendant le premier mois de grossesse, avaient moins de risques de donner naissance à un enfant atteint d'autisme.

Pour mener à bien leurs recherches, les scientifiques ont suivi 516 enfants âgés de deux à cinq ans. Parmi eux, 220 étaient atteints de troubles du spectre autistique (TSA: troubles neurologiques qui affectent principalement les relations sociales et la communication chez l'enfant). En recoupant les données, les chercheurs ont donc constaté que les mères de ces bambins avaient été exposées aux pesticides avant le début de la grossesse, et dans les premiers mois. Et elles n'avaient pas pris ou peu de vitamine B9.

La dose généralement recommandée d'acide folique est de 400 microgrammes par jour. Selon cette étude il faudrait donc la doubler. Attention toutefois à l'auto-prescription qui comporte des risques pour le fœtus.

La vitamine B9 (ou acide folique) peut réduire les risques d'autisme pour le bébé si elle est prise au tout début de la grossesse (ou même avant).


Commentaires

-