Grossesse: une seule cigarette par jour suffirait pour mettre en danger le fœtus (vidéo)

Toxique

Grossesse: une seule cigarette par jour suffirait pour mettre en danger le fœtus (vidéo)

Publié le :

Vendredi 14 Avril 2017 - 14:52

Mise à jour :

Vendredi 14 Avril 2017 - 15:05
Selon une étude publiée mardi par l'AP-HP et l'Inserm, une seule cigarette suffirait pour mettre en danger le fœtus pendant la grossesse. Ainsi, les bébés exposés à la nicotine auraient un plus petit poids à la naissance.
©Dave Penman/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Lorsqu'elles tombent enceintes, de nombreuses femmes n'arrivent pas à stopper la cigarette tandis que d'autres, en revanche, parviennent à diminuer leur consommation de tabac. Malgré tout, une seule "clope" par jour suffirait pour mettre en danger le fœtus pendant la grossesse, selon une étude menée par l'AP-HP (Assistance publique - Hôpitaux de Paris) et dont les résultats ont été publiés mardi 11 dans la revue Nicotine and Tobacco Research. Pour parvenir à cette conclusion, des chercheurs ont étudié l’impact d’une consommation tabagique réduite (moins de cinq cigarettes par jour), comparé à une abstinence totale. Ils ont donc fait appel à 371 femmes, fumeuses et non-fumeuses.

Et les résultats sont sans appel. Les bébés des fumeuses avaient un poids de naissance bien inférieur à ceux des mamans non-fumeuses. L’équipe a constaté que le poids du nouveau-né à la naissance était en moyenne de 3.417 grammes si la mère avait totalement arrêté de fumer, de 3.081 grammes si la mère avait fumé moins de cinq cigarettes par jour, de 3.043 grammes si la mère avait fumé entre cinq à neuf cigarettes par jour et de 2.831 grammes si la mère avait fumé 10 cigarettes par jour ou plus.

Pour les auteurs de l'étude, "ces données chiffrées montrent l’extrême toxicité des cigarettes pour les nouveau-nés en termes de poids de naissance". Par conséquent, ils conseillent l'arrêt complet du tabac en début de grossesse ou de préférence avant la conception. Même son de cloche pour le site Tabacinfoservice qui rappelle aux fumeuses l'intérêt de stopper sa consommation de tabac.

"On entend souvent qu’il vaut mieux qu’une femme s’autorise à fumer quelques cigarettes par jour, plutôt que d’être stressée par l’arrêt du tabac. C’est une erreur. Les quelques cigarettes +autorisées+ seront fumées avec plus d’intensité et seront tout aussi nocives que les vingt cigarettes fumées précédemment", a-t-il indiqué précisant qu'il est idéal d'arrêter de fumer avant la grossesse. Et d'ajouter: "Si cela n’a pas pu se faire, l’arrêt sera toujours bénéfique à n’importe quel moment de la grossesse, que ce soit pour la future maman comme pour le fœtus". 

Au total, En France, 158.600 nouveau-nés seraient exposés au tabac chaque année avant leur naissance. 

(Découvrez ci-dessous en détail les résultats de cette étude): 

Fumer, même un peu, aurait un impact sur le poids du bébé selon une nouvelle étude menée par l'AP-HP.

Commentaires

-