Habiter près d'une grande route aurait des conséquences négatives sur l'érection

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 04 février 2019 - 17:24
Image
La circulation sera difficile vendredi et samedi, avec un trafic classé orange dans le sens des départs, en ce premier week-end des vacances d'été
Crédits
© GEORGES GOBET / AFP/Archives
Habiter près d'une grande route, un danger pour l'érection.
© GEORGES GOBET / AFP/Archives

Selon une étude chinoise, habiter à proximité d'une rgande route, et donc être exposé à un niveau élevé de rejets polluants issus de la circulation automobile, aurait un impact négatif sur la qualité des érections. 

Il y avait bien sûr l'âge, la condition physique, mais aussi les habitudes alimentaires ou le fait de fumer. Mais c'est maintenant la localisation de son habitation qui pourrait rentrer en ligne de compte pour la qualité des érections. Selon une étude menée par des chercheurs de l'université de Guangzhou en Chine, publiée dans le Journal of Sexual Medicine et rapportée dans la presse britannique (voir ici), le fait d'habiter à proximité d'une route avec beaucoup de circulation impactait les érections de ces messieurs ou leur capacité à faire durer un rapport.

En cause: les émanations toxiques causées par la circulation qui réduisent l'irrigation sanguine en direction des organes génitaux.

Les chercheurs ont comparé les performances sexuelles de quatre groupes de rats. Le premier inhalait des polluants deux heures par jour pendant trois mois, le deuxième était soumis au même traitement pendant quatre heures quotidiennement, et le troisième six heures. Le dernier groupe était préservé de toute exposition.

Lire aussi: Il s'injecte son propre sperme pour "soigner" son mal de dos

Les relevés ont ensuite montré une baisse significative des performances sexuelles des rats exposés aux polluants. "Pour la première fois, notre étude a révélé l'effet des gaz d'échappement sur l'érection" a commenté l'un des chercheurs, le docteur Shankun Zhao.

Cette étude vient donc confirmer les dangers des rejets polluants de la circulation automobile sur l'organisme. Plusieurs études ont déjà mis en évidence les conséquences sur la hausse de certains cancers, de maladies cardiovasculaires voire d'autisme chez les enfants.

Une université de Hong Kong avait auparavant souligné un lien existant entre la pollution de l'air et la déformation des spermatozoïdes.

Voir aussi:

Il séquestre sa femme, la nourrit de "sandwichs au sperme" et la prostitue à ses frères

Sperme, ovules: proposition pour le droit d'en savoir plus sur les donneurs