Hyperactivité: des vestes lestées de sable pour enfants font polémique en Allemagne

Hyperactivité: des vestes lestées de sable pour enfants font polémique en Allemagne

Publié le :

Dimanche 21 Janvier 2018 - 15:01

Mise à jour :

Dimanche 21 Janvier 2018 - 15:10
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les écoles allemandes inciteraient de plus en plus les parents d'enfants souffrant de trouble déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) de porter des vestes lestées de sable censées les aider à se concentrer. Mais des voix s'élèvent également contre cette méthode.

Pour certains c'est un remède miracle pour lutter contre l'hyperactivité infantile, pour d'autres un instrument de torture qui stigmatise les enfants malades. Des vestes remplies de sable font débat en Allemagne.

Le trouble déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), pathologie dont l'origine reste mystérieuse, est également complexe à traiter. Il se traduit par un déficit attentionnel, une hyperactivité motrice et une impulsivité. En France, le traitement peut passer par des rééducations (orthophonie, psychomotricité, remédiation cognitive), une psychothérapie, des aménagements de la vie scolaire ou la prise de médicaments, notamment le méthylphénidate (plus connu sous le nom commercial de Ritaline).

Lire aussi: Hyperactivité - de nouveaux moyens pour repérer et aider les enfants atteints

Mais en Allemagne, une nouvelle solution se développe, le port par l'enfant d'une veste remplie de sable pouvant peser jusqu'à six kilos. Il s'agit d'une adaptation des vestes de "compression" utilisées notamment dans la gestion des troubles autistiques aux Etats-Unis. Leur poids et l'effet de compression aiderait les enfants à se recentrer, rapporte le Guardian.

Il est possible de voir des élèves équipés de ces vestes dans plus de 200 écoles allemandes. Et si leurs effets à long terme ne sont pas encore connus, certaines expériences et les témoignages de parents vantent leur efficacité. 

Mais le principe fait polémique. Certains parents jugent en effet que cela revient à "punir" l'enfant d'être malade en le forçant à porter cette lourde charge. Ce à quoi les défenseurs du concept répondent que personne ne les obligent, même si les écoles allemandes encourageraient leur utilisation, selon le quoitidien britannique. 

Est également dénoncé la stigmatisation que cette pratique peut entraîner en montrant à tous que l'enfant souffre de TDAH. Ces vestes imposantes ne peuvent pas passer innaperçu et pourraient impressioner les plus jeunes. 

En France, on estime qu'entre 3% et 5% des enfants sont touchés par le TDAH, les garçons deux à trois fois plus souvent que les filles. Cela représente entre 300.000 et 500.000 enfants.

Les vestes lestées de sable permettraient de contenir l'hyperactivité des enfants.


Commentaires

-