Hypertension: la sieste est bénéfique pour la santé

Petit roupillon salutaire

Hypertension: la sieste est bénéfique pour la santé

Publié le :

Mardi 01 Septembre 2015 - 10:55

Dernière mise à jour :

Mardi 01 Septembre 2015 - 11:00
Les patients souffrant d'hypertension devraient faire la sieste systématiquement, suggère une étude de médecins grecs. Cela réduirait leurs risques d'accidents cardiovasculaires.
Facebook icon
Twitter icon
©Flickr Crative Commons
-A +A

Auteur : JmC

Un conseil pour les personnes qui souffrent d'hypertension: faites la sieste. Selon une étude de médecins grecs, piquer un petit roupillon dans l'après-midi réduirait les risques d'accidents cardiovasculaires.

"Deux importants anciens Premiers ministres britanniques étaient des partisans de la sieste. Winston Churchill disait qu'il devait dormir parfois entre le déjeuner et le dîner, et Margaret Thatcher ne voulait pas être dérangée avant 15h", a souligné samedi 29 le Dr Manolis Kallistratos, de l'hôpital général Asklepieion Voula d'Athènes (Grèce), lors du congrès annuel de la Société européenne de cardiologie (ESC) qui se déroule actuellement à Londres.

Le Dr Kallistratos et son équipe ont étudié les effets de la sieste sur la pression artérielle de 386 patients souffrant d'hypertension (200 hommes et 186 femmes, d'une moyenne d'âge de 61,4 ans). L’âge, le sexe, le poids, le tabagisme, la consommation de sel et d’alcool, l’exercice physique et la consommation de café ont été pris en compte pour corriger les résultats obtenus.

Au terme de leur étude, "les chercheurs ont trouvé que ceux qui faisaient la sieste avaient une pression artérielle systolique ambulatoire moyenne abaissée de 5% (6mmHg) par rapport à ceux qui ne la faisaient pas", a déclaré le Dr Kallistratos. Cette baisse était de 4% (5mmHg) quand ils étaient éveillés et de 6% (7mmHg) quand ils étaient endormis. "Bien que cette baisse puisse sembler peu importante, il faut rappeler qu'une diminution de 2mmHg de la pression artérielle systolique peut réduire jusqu'à 10% les risques d'accidents cardiovasculaires", a-t-il ajouté.

Outre la baisse de la pression systolique, les chercheurs grecs ont également constaté que les patients hypertendus faisant la sieste voyaient la vitesse de leur pouls abaissée de 11% et le diamètre de leur oreillette gauche en moyenne réduit de 5%, par rapport aux autres patients ne faisant pas la sieste. Cela suggère "moins de dégâts causés aux artères et au cœur par l'hypertension" chez ces adeptes de la sieste, a souligné le Dr Kallistratos.

Enfin la durée de la sieste a aussi des incidences: plus elle est longue, plus les effets sont bénéfiques sur l'hypertension, ont constaté les chercheurs.

 

Faire la sieste est bon pour lutter contre l'hypertension.