Il joue du saxophone pendant son opération du cerveau

Il joue du saxophone pendant son opération du cerveau

Publié le :

Jeudi 17 Décembre 2015 - 13:21

Mise à jour :

Jeudi 17 Décembre 2015 - 13:30
©Capture d'écran Euronews
PARTAGER :
-A +A

Jouer du saxophone? Rien d'extraordinaire. Une opération du cerveau? Déjà plus rare, mais reste courant. L'exploit: faire les deux en même temps (et bien en plus).

Incroyable mais vrai. La presse espagnole s'est fait l'écho, mercredi 16, d'une grande première européenne: l'opération du cerveau d'un homme resté éveillé tout du long de la procédure, sans anesthésie générale. Les médecins ont même demandé au patient de jouer du saxophone à certaines étapes de l'opération... ce qu'il a fait (et en jouant plutôt bien en plus).

Carlos Aguilera, 27 ans, est donc resté éveillé durant les douze heures qu'on passé les neurochirurgiens à lui triturer l'encéphale, le 15 octobre dernier à l'hôpital Carlos Haya de Malaga (sud de l'Espagne). Une partie de plaisir lors de laquelle ce mélomane a ravi les oreilles de l'équipe de 16 médecins, anesthésistes et infirmières mobilisés pour retirer la tumeur logée dans son cerveau. L'objectif de cette procédure réalisée pour la première fois en Europe était de minimiser les risques de séquelles puisque, en jouant, le patient activait certaines zones de son cortex cérébral permettant aux chirurgiens de se repérer grâce à une cartographie soigneusement réalisée au préalable.

"Il ya deux mois, j'étais sur une civière et aujourd'hui je renais", a déclaré Carlos Aguilera lors de la conférence de presse organisée mercredi, en présence du ministre de la Santé de l'Andalousie.  En effet, après deux mois de convalescence, dont les quinze premiers jours à l'hôpital, il a retrouvé l'essentiel de ses capacités et a joué plusieurs morceaux avec son saxophone devant les journalistes, dont un morceau du compositeur allemand Jean-Sébastien Bach.

Grand première en Europe, cette procédure a déjà été réalisée avec succès auparavant. En juin dernier, au Brésil, un homme livrait ainsi une interprétation (elle aussi réussie) de Yesterday des Beatles à la guitare et en chantant durant une intervention similaire. Ou encore, en mars 2010, lorsque Roger Frisch, premier violon de l'orchestre du Minnesota (nord des Etats-Unis), jouait de son instrument fétiche déjà lors d'une opération du cerveau.

 

Carlos Aguilera, 27 ans, a joué du saxophone durant son opération pour aider les chirurgiens à lui enlever une tumeur.


Commentaires

-