Injection d'huile dans le pénis pour en augmenter la taille: la mode dangereuse

Injection d'huile dans le pénis pour en augmenter la taille: la mode dangereuse

Publié le :

Lundi 15 Avril 2019 - 11:57

Mise à jour :

Lundi 15 Avril 2019 - 12:07
©Michael Hicks/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La "mode" de s'injecter soi-même de l'huile ou du silicone dans le pénis pour le faire grossir se développerait chez de nombreux hommes en mal de virilité et s'improvisant chirurgien esthétique. La pratique comporte pourtant des risques importants.

De l'huile de coco, de l'huile de tournesol, du silicone ou de l'huile pour bébé. Tels sont les produits que de nombreux hommes n'hésiteraient pas, notamment en Papouasie-Nouvelle Guinée, à s'injecter directement dans le pénis avec l'espoir de le faire grossir. En plus d'être inefficace, cette pratique peut avoir des conséquences sur la santé et les capacités sexuelles des personnes "traitées".

Selon plusieurs articles de presse britanniques repérés par Slate, un médecin travaillant dans la capitale Port Moresby affirme avoir reçu en consultation environ 500 hommes souffrant des conséquences de ce genre d'acte en deux ans.

"Certains ont vu apparaître des ulcères extrêmement douloureux avec risque de perforation, tandis que d'autres pu constater des gonflements et des formations de bosses sur leur pénis et leurs testicules", rapporte le site. Autant dire que l'effet recherché n'a pas a été trouvé, bien au contraire. Certains patients ont souffert d'impuissance chronique après ce "traitement".

Voir: Après une érection de 48 heures, il se fait amputer d'une partie du pénis

L'idée saugrenue se base sur une méthode de chirurgie esthétique bien réelle: l'augmentation pelvienne par injection de graisse provenant du ventre ou du pubis du patient. Une pratique qui nécessite cependant plusieurs injections en des points précis et que la graisse soit préalablement purifiée. Jouer les apprentis chirurgiens expose donc à des risques.

Si la Papouasie-Nouvelle Guinée serait particulièrement frappée par cette étonnante pratique, elle n'est pas exclusive de ce pays et des cas ont été rapportés dans d'autres régions du globe. Le 15 octobre 2018, un Américain de 28 ans est décédé de complications médicales liées à l'injection de silicone dans sa verge.

Lire aussi:

Mort après s'être injecté du silicone dans le pénis: victime d'un funeste jeu sexuel?

L'injection de produits dans le pénis pour en augmenter la taille se répandrait dans le monde.

Commentaires

-