Insuffisance cardiaque: les médecins alertent sur les symptômes et dangers

Insuffisance cardiaque: les médecins alertent sur les symptômes et dangers

Publié le :

Jeudi 06 Septembre 2018 - 15:14

Mise à jour :

Jeudi 06 Septembre 2018 - 15:23
La Société française de cardiologie a dévoilé mercredi un sondage alarmant: les Français connaissent mal les symptômes liés à l'insuffisance cardiaque. Un danger pour leur santé puisque plus tôt le trouble est repéré, mieux il est guéri.
© PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le symptômes sont simples, et pourtant souvent négligés. Il semblerait que les Français ne connaissent pas bien les troubles liés aux insuffisances cardiaques. C'est ce qui ressort d'une étude dévoilée mercredi 5 par la Société française de cardiologie.

Sur 1.000 patients hospitalisés pour une insuffisance cardiaque en avril 2018, les médecins de la SFC ont remarqué qu'un tiers d'entre eux souffraient des symptômes évidents d'une insuffisance cardiaque depuis au moins deux mois.

Mais loin de s'en alarmer, ces patients avaient laissé de côté ces douleurs et avaient trainé à consulter un spécialiste: une grave erreur.

A voir aussi: Avoir un gros ventre, pire que d'être obèse sur le plan cardiaque?

Les symptômes de l'insuffisance cardiaque sont pourtant simples et sont même désignés par un acronyme: EPOF. Il correspond à essoufflement, prise de poids, œdème et fatigue intense.

Il est vivement conseillé de consulter un médecin lorsqu'on est atteint d'un ou plusieurs d'entre eux.

C'est généralement l'essoufflement qui est le premier symptôme ressenti "comme un simple inconfort respiratoire, puis un véritable essoufflement à l'effort, qui peut s'aggraver en se manifestant même au repos".

Ensuite peut venir la fatigue intense, "ressentie même pour un petit effort". "Le gonflement de certaines parties du corps (foie, veines du cou, jambes), gorgées d'œdèmes, est le troisième signe alarmant", écrit aussi la SFC qui lance une campagne de sensibilisation.

"Enfin, une prise de poids importante et rapide de l'ordre d'un kilo par jour est un signe particulièrement alarmant, qui traduit une poussée d'insuffisance cardiaque".

Dans l'étude menée en avril 2018, 8% des patients sont décédés à la suite de leur hospitalisation pour insuffisance cardiaque. "Ces patients, lors de leur hospitalisation, sont pris en charge à 43 % dans les services d'urgence déjà surchargés, et, à 22 % par des unités spécialisées en soins intensifs de cardiologie ou de réanimation", indique l'enquête qui précise en outre que la majorité de ces victimes avaient consulté leur médecin trop tardivement.

En France, un million de personnes souffrent d'insuffisance cardiaque qui se caractérise par un débit sanguin trop faible pour rester en bonne santé. Pourtant, les troubles de seulement la moitié d'entre eux seraient diagnostiqués.

A lire aussi:

Arrêt cardiaque et coma après une piqûre de guêpe

Menstruations: la douleur comparable à celle d'une crise cardiaque

Le vapotage accroîtrait le risque de cancer et de maladies cardiaques

Les Français ne font pas assez attention aux symptômes liés aux insuffisances cardiaques.


Commentaires

-