Journée mondiale de la bipolarité: une maladie encore méconnue et stigmatisée

Journée mondiale de la bipolarité: une maladie encore méconnue et stigmatisée

Publié le :

Jeudi 30 Mars 2017 - 10:58

Mise à jour :

Jeudi 30 Mars 2017 - 11:09
A l'occasion de la troisième journée internationale de la bipolarité, ce jeudi, une vidéo interactive de prévention et d'information a été publiée sur le site territoiresbipolaires.com. On y voit un jeune homme changeant rapidement d'humeur, une façon d'alerter sur les troubles bipolaires qui touchent 1 à 2,5% de la population en France.
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

"Anciennement appelés psychoses maniaco-dépressives, les troubles bipolaires se caractérisent par une alternance de phases dépressives et de phases d’exaltation dites maniaques ou hypomaniaques entrecoupées de périodes dites inter-critiques. C'est l'une des maladies psychiatriques les plus sévères". La fondation Fondamental, en collaboration avec l'association de patients Argos 2001, a lancé ce jeudi 30 sa première campagne d'information pour sensibiliser la population, et surtout les jeunes, sur les troubles bipolaires. Le tout à l'occasion de la troisième édition de la journée internationale de la bipolarité, cette maladie psychiatrique particulièrement invalidante, qui touche 1 à 2,5% de la population française (soit 650.000 à 1,5 million de personnes).

Cette campagne se veut interactive et informative car encore aujourd'hui les troubles bipolaires sont souvent mal connus et stigmatisés. Sur le site territoiresbipolaires.com, les internautes peuvent s'informer sur les différents symptômes de la maladie (troubles du sommeil, mélancolie, achats compulsifs, euphorie, hyper activité, repli sur soi et pensées suicidaires) et même tester leurs connaissances sur le sujet.

La vidéo permet à ceux qui la regardent de "vivre la maladie". On y aperçoit Thomas, un jeune homme bipolaire, qui passe de la phase "down" (dépressive) à la phase "up" (maniaque) en un rien de temps (et l'internaute, en synchronisant son téléphone avec son ordinateur, peut aussi le faire changer d'humeur).

Les deux phases sont donc bien distinctes. Dans la première, Thomas est triste, il a des pensées suicidaires, se laisse aller et refuse même de parler à sa mère au téléphone. Dans la seconde, il est euphorique, parle et rigole beaucoup, mange beaucoup aussi, et fait énormément d'achats.

Cette journée mondiale pour la bipolarité se déroule chaque année, depuis trois ans, le 30 mars, jour de l'anniversaire de Vincent Van Gogh qui, selon des experts psychiatriques, se serait coupé l'oreille avant de se suicider à l'âge de 37 ans car il était atteint de la maladie.

 

 

Dans la vidéo interactive mise en ligne sur le site territoiresbipolaires.com, Thomas, atteint de troubles bipolaires, change d'humeur quand l'internaute tourne son téléphone.


Commentaires

-